Transports | Grand Paris | 13/11/2018
Réagir Par

L’Ile-de-France lance un service de location de longue durée de vélos électriques

Publicité

A partir de septembre 2019, un nouveau service de location de longue durée de vélos électriques, viendra compléter le parc Vélib de location de courte durée. Mis en place par Ile-de-France Mobilités (IDFM), Véligo mettra en location quelque 10 000 vélos à assistance électrique.

Un parc qui pourra ensuite être doublé et complété de 500 vélos cargos (vélo à trois roues permettant de transporter des enfants par exemple). D’ores et déjà, le groupement en charge de mettre en place et d’exploiter a été désigné par l’autorité des transports de la région. Il s’agit de La Poste / Transdev / Velogik / Cyclez qui créent la société Fluow pour remploir leur contrat de délégation de service public, lequel porte sur une durée de 6 ans à partir de septembre 2019 pour un budget total compris entre 61,7 millions et 111 millions d’euros, en fonction du nombre de vélos mis à disposition. «L’objectif de ce nouveau service public est de permettre à près de 200 000 Franciliens de découvrir le vélo électrique, et pourquoi pas, de déclencher l’acte d’achat par la suite pour aller à la gare ou directement au travail », défend Valérie Pécresse, présidente d’IDFM. Objectif : inciter les automobilistes qui prennent leur voiture pour des trajets courts, de 5 à 15km, à prendre leur vélo plutôt que la voiture. Une alternative qui devrait faire des émules alors que la Métropole du Grand Paris a voté ce lundi 12 novembre la mise en place d’une zone d’interdiction de la circulation aux véhicules les plus polluants à partir de juillet 2019.

Concrètement, il sera ainsi possible de louer son vélo pour une durée de six mois. Île-de-France Mobilités et Fluow proposeront aux Franciliens de louer un vélo à assistance électrique pour une durée 6 mois. En assurant ce turn-over, jusqu’à 190 000 Franciliens pourront profiter de ce service sur les 6 ans du contrat. L’offre comprendra la mise à disposition, l’entretien et la réparation du vélo. Environ 200 points de commercialisation seront déployés en s’appuyant sur les agences du groupe La Poste, les relais du groupe Transdev, ainsi que sur un réseau d’une cinquantaine de vélocistes.

40 euros par mois, remboursable à moitié par l’employeur, en plus de Navigo

L’abonnement mensuel sera facturé 40 euros à l’usager et pourra être pris en charge à hauteur de 50 % par l’employeur, seul ou en complément de l’abonnement Navigo pour les voyageurs faisant des trajets intermodaux. Le reste à charge pour l’abonné sera donc de 20 euros par mois. L’entretien des vélos, lui, sera compris dans le prix de l’abonnement.  « Des tarifs réduits seront proposés et les abonnés aux consignes de stationnement Véligo pourront bénéficier d’une réduction commerciale sur leur abonnement de vélos à assistance électrique« , ajoute IDFM.

 

 

En termes d’emplois, le déploiement de ce nouveau service devrait créer 500 emplois indirects pour l’économie du vélo (réparation notamment), anticipe IDFM, à commencer par 50 emplois directs pour assurer l’exploitation du service.

Au sein de l’autorité des transports d’Ile-de-France, composée d’élus de la région et des départements, le projet a fait consensus. Les élus communistes, Jacques Baudrier, Pierre Garzon et Fabien Guillaud-Bataille, tout en se félicitant de la concrétisation de cette proposition, souhaitent que le parc de vélos électriques mis à disposition soit plus important.«Avec 20 000 vélos, seuls 190 000 franciliens en six ans pourront en bénéficier, c’est bien trop peu », estiment-ils. Leur amendement de monter l’offre à 100 000 vélos n’a pas été retenu mais les élus indiquent qu’IDFM s’est engagé à réaliser un bilan six mois après le lancement pour augmenter l’offre si nécessaire.

Il ne reste plus qu’à mettre les bouchées doubles sur les continuités cyclables pour que les usagers aient envie de prendre leur vélo sans crainte de se faire renverser.

A lire aussi :

La Métropole du Grand Paris veut interdire les véhicules très polluants dès cet été

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

9 commentaires pour L’Ile-de-France lance un service de location de longue durée de vélos électriques
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi