Publicité
Publicité: Forum Export 94
Culture | Chevilly-Larue | 26/01
Réagir Par

La Maison du conte, une exception culturelle remise à neuf

La Maison du conte, une exception culturelle remise à neuf © Chevilly
Publicité

Favoriser la création de spectacles autour du conte en proposant des résidences d'artistes, constituer un centre de ressources et de documentation, proposer des formations professionnelles comme grand public sur l'art de conter, jouer des spectacles... Autant de missions pour la Maison du conte de Chevilly-Larue qui fête ce weekend la fin de  ses deux ans de remise à neuf.

Créée dans les années 1990 par Michel Jolivet, à l’époque directeur du théâtre André Malraux de Chevilly-Larue, la création de cette Maison du conte, lieu unique en son genre, s’inscrivait alors dans le mouvement de l’éducation populaire et du renouveau du conte, avec des questionnements sur la place symbolique de celui-ci et la multiplication des séances de contes en bibliothèques, explique Valérie Briffod, qui dirige aujourd’hui le lieu avec lsabelle Aucagne. « Le conte irrigue toute la société, est utilisé dans les écoles, les hôpitaux… pour débattre,  faire grandir, construire. » Au fil du temps, des artistes de toutes disciplines se sont emparés de ce genre de tradition orale. Pourtant, s’il existe aujourd’hui des festival de contes, que les histoires contées ont leur place dans la programmation jeunesse des espaces culturels, peu de moyens sont spécifiquement mis à disposition pour permettre aux conteurs de travailler, rencontrer des ethnologues pour explorer les différentes facettes d’un conte. « Nous sommes quasiment les seuls en France à accompagner la création, comme lieu du conte, et il y a encore du travail pour faire reconnaître le conte dans les théâtres« , souligne Valérie Briffod. C’est tout l’objet de cette Maison du conte que d’accompagner les professionnels avec notamment une formation continue au long cours, de constituer un axe structurant pour ce genre, oeuvrer pour sa reconnaissance à part entière.

Animée par une équipe de 7 personnes, la Maison du Conte comprend aujourd’hui une nouvelle salle équipée avec gradins, une salle de travail, une bibliothèque, un jardin, une yourte pouvant accueillir des artistes en résidence. Elle est à la fois ouverte au public amateur et professionnel et joue aussi le hors les murs, en école,  entreprise,  hôpital ou encore centre de détention.

Ce samedi 27 janvier, la nouvelle Maison du conte fêtera sa mue avec des visites guidées décalées en compagnie d’Olivier Villanove (départ toutes les 15 minute de 15h à 18h, durée 30 minutes, tout public) avant un spectacle Juke box conté orchestré par Marien Tillet à partir de 18h30 (3 sets de 30 à 45 minutes entrecoupés d’un repas partagé). Un tas d’histoires au programme !

Pour le reste du programme de l’année, voir le site de la Maison du conte

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans , avec comme tags Bibliothèque, Chevilly-Larue, contes, Théâtre André Malraux, visites guidées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi