Environnement | Orly | 02/03
Réagir Par

Manif contre l’éclaircissement par abattage d’arbres au parc Mélies d’Orly

A Orly, on veille sur les arbres comme du lait sur le feu, et après la mobilisation pour le Bois Grignon, collectif de riverains et écologistes ont décidé de défendre le parc Mélies où ils organisent une manif-apéro citoyen ce samedi 3 mars.

« Depuis quelques années les espaces verts et parcs de la commune d’Orly se réduisent comme peau de chagrin. Le bois de la sablière n’existe plus, laissant place à un trou béant. Le parc Marcel Cachin, qui faisait 4 ha, ne fait plus que 1,5 hectares, laissant place à un bétonnage massif. Le Bois Grignon est toujours menacé au profit de constructions. Aujourd’hui, c’est le parc Méliès qui subit une amputation de 240 arbres sur les 850 existants », se désole le collectif Préservons nos parcs et espaces verts à Orly, présidé par Philippe Bouriachi (EELV), qui organise un apéritif citoyen ce samedi 3 mars à midi au parc Méliès, annonçant la présence d’autres associations (Orly Collective & Citoyenne, A.P.O Agir Pour Orly, ECE Entraide Citoyenneté Écologie 91, ECE Entraide Citoyenneté Écologie Athis Mons, APV Agir Pour Villeneuve Le Roi),  de formations politiques (Agir pour Orly, Une Nouvelle Ère Pour Orly, France Insoumise Orly, Europe Écologie Les Verts Orly, Génération.s Comité Local Orly, Parti de Gauche, CitoyenS, AEI Alliance Écologiste Indépendante, 100% La Force Éco-Citoyenne, E=MP2 Mouvement Pour ma Planète , REV Rassemblement des Écologistes Pour le Vivant) et d’élus dont plusieurs opposants locaux (Anne Launay, consillère départementale de l’Essonne,  Annie Lahmer, conseillère régionale EELV,  Sabrina Sébaihi, maire Adjointe d’Ivry sur seine, Léa Balage, co-secrétaire régionale EELV, Bernard Chappelier, président de l’UDE 94, Brahim Messaci conseiller municipal d’Orly,  Philippe Ménager ancien 1er adjoint au Maire Orly, Marco Pisanu, conseiller municipal d’Orly,  Claude Sancho, conseiller municipal d’Orly et encore Philippe Bourriachi (EELV), président du collectif.

Le débat sur le parc Mélies ne date pas d’hier et constituait déjà un enjeu de campagne lors des municipales de 2014. A l’époque, la ville avait ainsi rappelé que le projet avait été évoqué en Conseil de quartier dès  2010, en raison de son manque d’entretien et de sa faible fréquentation, et  rappelait dans un tract que sa requalification avait fait l’objet d’une large consultation s’appuyant sur une présentation par les architectes paysagistes. La commune soulignait que le Conseil municipal avait validé le projet de requalification du parc à l’unanimité et expliquait que l’objectif était de privilégier la lumière et la bio diversité en réduisant « l’impression de pénombre dans des sous-bois sombres où rien ne pousse en raison de la densité d’essences feuillues » et de « redonner de la lumière au sol, afin d’y favoriser le développement d’une végétation de buissons, de pelouses et de fleurs, adaptée à l’échelle du piéton ».

120 arbres devaient être abattus sur un total de 850, remplacés par 60 nouveaux arbres et d’autres végétaux. Un chiffre finalement plus élevé que prévu, au grand dam des collectifs et élus écologistes qui prévoient de manifester ce samedi.

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour Manif contre l’éclaircissement par abattage d’arbres au parc Mélies d’Orly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *