Education | Val de Marne | 26/06/2018
Réagir Par

Manifestation et dernières actions contre la carte scolaire de rentrée en Val-de-Marne

Manifestation et dernières actions contre la carte scolaire de rentrée en Val-de-Marne
Publicité

Alors que le CDEN (Conseil départemental de l'Education nationale coprésidé par la préfecture et le département) du vendredi 22 juin qui devait définitivement entériner la carte scolaire de rentrée 2018 en Val-de-Marne n'a pu se tenir faute de quorum,  

en raison du boycott des organisations syndicales qui protestent contre les fermetures de classe, le CDEN de repli se tiendra le vendredi 29 juin.

C’est dans ce contexte que l’intersyndicale SnudiFo, SnuppFsu, CGT Educ’Action et la fédération de parents d’élèves Fcpe organisent une manifestation de protestation contre les fermetures ce mercredi 27 juin à 17h45 devant la préfecture.

« A l’issue du CTsD du 15 juin la DASEN a annoncé les mesures suivantes : 12 levées de fermetures fermes et conditionnelles (9 en mater, 3 en élém), 12 ouvertures supplémentaires (7 en mater, 5 en Elém), 1 ouverture conditionnelle en élém, 6 nouvelles fermetures (3 en mater, 3 en élém), 1 ouverture annulée en élém, 1 nouvelle fermeture conditionnelle. Si la représentante du ministre a dû concéder 12 ouvertures et 12 annulations de fermetures (près de 250 enseignants, parents et élus étaient rassemblés devant la DSDEN de 21 écoles), pour autant, le projet de carte scolaire DASEN-Ministre reste totalement inacceptable » motive l’intersyndicale qui exige « l’annulation immédiate des fermetures, la satisfaction des demandes d’ouvertures de toutes les écoles en prenant en compte les situations particulières, le rétablissement de la norme départementale et du calcul des décharges de direction, le maintien des remplaçants gérés par les secrétaires de circonscription, le maintien des PDMQDC partout où ils ont été supprimés. »

 

 

Blocage des notes à Fontenay, dying à Alfortville

D’autres actions se poursuivent par ailleurs au sein des établissements. A Fontenay-sous-Bois, les professeurs du collège Jean Macé ont ainsi décidé de retenir les notes d’oral du brevet pour protester contre la fermeture d’une classe de 5ème. A Alfortville,  les parents d’élèves de l’école élémentaire Octobre protesteront contre la ou les deux (la 2ème est en suspens) fermetures de classe en organisant un dying ce mercredi matin.Les parents s’allongeront au sol entre 8h15 et 8h45 ce mercredi matin et feront signer les enfants sur des masques blancs qu’ils mettront une fois les enfants entrés pour une photo de groupe.

A lire aussi : 

Les enseignants de Jean Macé bloquent les notes d’oral du brevet

Manifestation suivie autour de la carte scolaire vendredi

« Je dois répartir les moyens équitablement », défend la directrice académique du 94

De Mireille Darc à Simone Veil: 4 nouvelles écoles en Val-de-Marne

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi