Manifestation | Créteil | 15/06
Réagir Par

Manifestation contre les fermetures de classe en Val-de-Marne

Ce vendredi 15 juin constitue une nouvelle étape importante pour la carte scolaire (ouvertures et fermetures de classe) de la rentrée 2018 en Val-de-Marne. Le CTSD (Comité technique spécial départemental) doit réunir la direction académique et les syndicats pour une dernière concertation avant les vacances d’été. 

Après cette réunion, la carte scolaire sera actée définitivement lors d’un CDEN (Conseil départemental de l’Education nationale) qui doit se tenir dans les jours qui viennent. De nouveaux ajustements interviendront néanmoins à la rentrée, sur constat effectif des élèves dans les classes.

Alors que la dernière mouture de la carte scolaire envoyée aux syndicats avant le CTSD a donné à voir des annulations de fermeture mais aussi, en nombre, plus important, de nouvelles fermetures, la mobilisation des écoles s’est amplifiée ces derniers jours et toutes les délégations d’établissement devraient converger ce vendredi matin pour faire entendre sa voix.

Lire aussi les explications de la directrice académique qui donnait un point presse ce jeudi.

Evolution de la nouvelle carte par rapport à celle de février

Avertissement : cette carte a déjà été modifiée après discussion entre la direction académique et les équipes locales, et ne correspond donc plus à ce qui devrait être acté ce vendredi. En maternelle, 2 des ouvertures fermes prononcées en février sont annulées mais 5 nouvelles sont proposées. Sur les 20 ouvertures conditionnelles, 10 sont annulées,  5 sont transformées en ouvertures fermes et 5 restent conditionnelles avec un comptage à la rentrée. 42 fermetures fermes sont maintenues sur les 46 prononcées en février et 5 nouvelles ouvertures fermes sont prononcées. Sur les 50 fermetures conditionnelles, 18 deviennent fermes, 17 sont maintenues comme conditionnelles avec un comptage de rentrée et 15 sont annulées. Au total, 13 nouvelles écoles sont concernées par des fermetures fermes.  En élémentaire,  5 des ouvertures fermes prononcées en février sont annulées et  6 nouvelles ouvertures sont prononcées. 47 fermetures fermes sont maintenues sur les 50 prononcées en février et 11 nouvelles écoles sont concernées par une mesure de fermeture ferme. Sur les 25 ouvertures conditionnelles, 7 sont annulées,  11 sont transformées en ouvertures fermes et 7 restent conditionnelles avec un comptage à la rentrée. Sur les 20 fermetures conditionnelles, 7 deviennent fermes, 3 sont maintenues comme conditionnelles avec un comptage de rentrée et 10 sont annulées.  « L’essentiel des postes présentés en ouverture sont en fait des postes 100% réussite en CP (ou CE1 REP+). De fait, hormis ces postes les écoles élémentaires subissent aussi une saignée sur le plan des fermetures », dénonce le syndicat SnudiFo. A Villejuif, il y a 158 élèves en plus et 8 classes en moins. Et à Cachan, 74 élèves en plus pour 3 classes en moins, illustre le syndicat.

Dans un communiqué commun, les organisations syndicales SNUDI-FO 94, SNUipp-FSU 94 et CGT Educ’action 94 appellent à manifester ce vendredi à 9 heures devant la direction académique pour exiger « l’annulation immédiate des fermetures, la satisfaction des demandes d’ouvertures de toutes les écoles en prenant en compte les situations particulières, le rétablissement de la norme départementale et du calcul des décharges de direction et le maintien des remplaçants gérés par les secrétaires de circonscription. » La FCPE du Val-de-Marne a également appelé à manifester.

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *