Manifestation | Noiseau | 12/11/2018
Réagir Par

Manifestation massive contre la prison à Noiseau et RDV avec la garde des Sceaux

Manifestation massive contre la prison à Noiseau et RDV avec la garde des Sceaux © Facebook Yvan Femel
Publicité

Plus d'un millier d'habitants et des élus de tous bords politiques (LR, UDI, PCF, PS) ont manifesté ce samedi 10 novembre, malgré la pluie,

contre le projet d’une prison de 700 places qui remettrait en question le très gros projet agro-économique prévu en cet endroit.

« Ce n’est que le début de notre combat, mais quelle unanimité ! Comment notre gouvernement peut-il encore penser que Noiseau pourrait être une solution pour solutionner un problème national ? », enjoint le maire LR de Noiseau, Yavn Femel.

En parallèle, la députée Modem de la circonscription, Maud Petit, a organisé une réunion avec le maire de la ville, le président du territoire Laurent Cathala et la garde Sceaux, au ministère de la Justice, le 10 décembre prochain.

 

 

GRANDE MARCHE DU 10 NOVEMBRE 2018 : Reportage de BFMTV Paris

GRANDE MARCHE DU 10 NOVEMBRE 2018 : Reportage de BFMTV ParisBonjour à tous,Retour en images sur notre grande marche d'hier après-midi.Les équipes de BFMTV Paris étaient sur place.Pour ceux qui le souhaitent, je vous retrouve à 11h00 au monument aux morts de la Commune, place de l’Église, pour la commémoration du centenaire de la grande guerre.Bien à vous,Yvan FEMEL#noiseauditnonalaprison

Publiée par Yvan FEMEL – Noiseau sur Dimanche 11 novembre 2018

A lire aussi :

Noiseau accueillera une prison de 700 places d’ici à 2027

Noiseau : l’agro-quartier économique télescopé par le projet de prison

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi