Commerce | Rungis | 16/02
Réagir Par

Min de Rungis : en pleine forme et bientôt en ligne

« En 2017, le chiffre d’affaire du marché a dépassé pour la première fois la barre des 9 milliards d’euros », s’est félicité Stéphane Layani, président de la Semmaris, société qui exploite le MIN de Rungis, lors de ses voeux 2018. Gros défi de l’année : le commerce en ligne.

Plein comme un œuf avec un taux d’occupation de ses bâtiments quasiment complet, le Min a enregistré une petite hausse de fréquentation de 1% avec près de 6,6 millions de passage l’année dernière. En même temps, la Semmaris a pris de l’avance sur son plan d’investissement Rungis 2025, visant à moderniser et densifier la plateforme, avec un investissement de 70 millions d’euros réalisé en 2017. Ce plan de charge d’un peu plus d’un milliard d’euros est co-financé par la société gestionnaire du Min et les grossistes. Malgré les performances du marché, Stéphane Layani a néanmoins recommandé aux professionnels de Rungis de jouer collectif. « Le monde extérieur va être plus dur avec la croissance qui revient, plus de croissance, c’est plus de compétition ».

Cet article s’inscrit dans le cadre de la rubrique Loisirs et tourisme, rédigée grâce au soutien de Tourisme Val-de-Marne, qui organise régulièrement des visites guidées  du MIN de Rungis au petit matin, qui se terminent par un brunch. Voir toutes les dates proposées pour visiter le MIN de Rungis. Il est aussi possible de participer à des dîners gastronomique sur place, voir les dates et réservations.

Après le premier plan d’action triennal pour le développement durable baptisé « Rungis Green Business » qui avait vu la création du pavillon bio, le lancement d’un label « Fleurs de France » ou la mise en place d’un service d’autopartage de véhicules électriques, la Semmaris a annoncé qu’elle allait continuer à faire vivre cette initiative avec la création d’un trophée récompensant les acteurs du Min qui intègrent les dimensions sociales et environnementales au sein de leur entreprise.

Marketplace Rungis : le MIN passe à l’e-commerce

Mais la grande révolution 2018 se déroulera dans les nuages, ceux d’Internet, avec le lancement d’ici juin 2018 de marketplace Rungis, un site d’e-commerce alimentaire entièrement dédié à la vente en ligne des produits de Rungis auprès des professionnels. Un outil complémentaire désormais indispensable, chez les grossistes aussi, et qui sera mis à disposition de tous les acteurs du MIN sans discrimination, avec un partenaire commun en matière de logistique, Chronopost. Dès le mois de mars, les opérateurs de Rungis pourront mettre leurs produits en ligne et préparer leur page d’entreprise. Les acheteurs potentiels pourront créer des comptes sur présentation de justificatif à partir du mois de juin. Les premières transactions sur cette Marketplace devraient démarrer cet été. Si la plateforme est mise à disposition par la Semmaris, la société gestionnaire indique qu’elle n’interviendra à aucun moment dans la transaction commerciale entre le vendeur et son client.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement
et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *