Politique locale | Le Kremlin-Bicêtre | 01/04
Réagir Par

Mis en examen, Jean-Marc Nicolle, maire du Kremlin-Bicêtre, réagit

Mis en examen, Jean-Marc Nicolle, maire du Kremlin-Bicêtre, réagit © Thierry Lewemberg Sturm

Deux jours après la fin de sa garde à vue, Jean-Marc Nicolle, maire MRC du Kremlin-Bicêtre a réagi publiquement via un communiqué de son avocat, maître Laurent Mayer.

Pour ligne de défense, l’avocat assure que l’affaire pour laquelle le maire est mis en examen est d’ordre totalement privé et n’a pas impacté la gestion de la ville. Il regrette dans ce contexte que la collaboratrice du maire ait aussi été mise en examen. Il insiste également sur la coopération de l’élu à l’enquête, se félicitant que ce dernier ait accepté les perquisitions de mai 2017, alors effectuées sans commission rogatoire, et annonce que le maire va reprendre son activité municipale.

« Mon client déplore que sa collaboratrice ait été mêlée à cette enquête et regrette les nombreuses incohérences et erreurs factuelles qu’il a pu lire dans les journaux. En effet, ce dossier présente un caractère purement privé et n’engage en aucun cas la gestion publique et municipale de la collectivité. Il est ainsi important de rappeler que les procédures d’attribution des marchés ont toujours été strictement respectées et n’ont jamais fait l’objet de contestation ou du moindre soupçon de fraude. Mon client compte mettre à profit les prochains mois pour apporter tous les éclairages nécessaires qui démontreront qu’il s’agit d’un dossier privé n’engageant en rien les intérêts de la ville du Kremlin-Bicêtre« , indique l’avocat.

Une addiction au jeu révolue

L’avocat revient également sur l’addiction aux jeux du maire, précisant que celle-ci est terminée.  « Par ailleurs, dans le cadre de sa vie privée, mon client a reconnu avoir été victime d’une addiction aux jeux dont il s’est libéré depuis deux ans et a mis en place toutes les mesures pour réparer les dommages causés. C’est encore une fois une question d’ordre privé qui n’a strictement aucun lien avec la gestion publique de la ville du Kremlin-Bicêtre« , développe l’avocat.

Jean-Marc Nicolle va reprendre son activité municipale

L’avocat pointe ensuite « les très nombreux messages de soutien » reçus par le maire et indique qu’il reprend  son activité municipale dès ce dimanche 1er avril, « toujours dans l’intérêt et pour les Kremlinois. »

Pour rappel, les chefs d’accusation qui ont motivé la mise en examen du maire sont l’abus de confiance, le favoritisme, le trafic d’influence et la corruption active. Sa collaboratrice a pour sa part été mise en examen pour complicité de corruption passive, complicité d’abus de confiance et complicité de trafic d’influence.

A lire aussi :

La passion du tiercé aurait conduit le maire du Kremlin-Bicêtre à l’escroquerie

Sidération et questions après la mise en examen du maire du Kremlin-Bicêtre

Le club Au Sergent du Kremlin éclaboussé par la mise en examen du maire

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour Mis en examen, Jean-Marc Nicolle, maire du Kremlin-Bicêtre, réagit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *