Politique locale | Le Kremlin-Bicêtre | 19/06/2018
Réagir Par

Le MRC dénonce un tri des citoyens au Conseil municipal du Kremlin-Bicêtre

Publicité

Des pro majorité arrivés en avance par l'entrée des artistes et bien placés dans la salle d'honneur de la mairie pour assister au Conseil municipal tandis que le tout venant était prié de regarder la séance en retransmission vidéo, c'est la scène que dénoncent les élus MRC du Kremlin-Bicêtre, l'ancien député-maire Jean-Luc Laurent et le responsable départemental Esteban Piard.

Désormais en minorité municipale, le maire ex-MRC du Kremlin-Bicêtre, Jean-Marc Nicolle, s’apprête à affronter à nouveau Conseil municipal tendu jeudi 28 juin prochain. Mis en examen pour abus de confiance,  favoritisme, trafic d’influence et corruption active, l’élu a vu la majorité de ses alliés lui demander de démissionner mais ne se résout pas pour l’instant à franchir le pas, répondant à ces derniers par la présomption d’innocence.  Voir article sur le précédent Conseil municipal.

Dans un courrier à leur ancien ami et allié, Jean-Luc Laurent et Esteban Piard ont décidé d’anticiper la séance en rappelant au maire les règles à respecter en matière d’accès public au Conseil municipal, ajoutant que la salle du Conseil peut accueillir pas mal de monde – comme cela fut le cas lors du passage d’écharpe de maire de Jean-Luc Laurent à Jean-Marc Nicolle…

« Comme vous le savez, l’article L2121-18 du Code général des collectivités territoriales dispose que « les séances des conseils municipaux sont publiques ». Lors de la séance du 31 mai dernier, nous avons découvert, en arrivant en mairie, que l’accès au deuxième étage, donc à la salle du conseil municipal, était fermé pour des « raisons de sécurité ». Cela a donné lieu à des échauffourées regrettables dans le hall de l’hôtel de ville. Pire encore, lors de la séance du 4 juin, des citoyens arrivés en avance ont reçu pour instruction de pénétrer dans le bâtiment par les entrées arrières, des élus leur ouvrant l’accès. Étonnement, dès l’ouverture des portes de l’hôtel de ville, la salle du conseil municipal était à nouveau « pleine » et à nouveau inaccessible pour des « raisons de sécurité ». Votre stratagème ne trompe personne. Vous avez décidé de trier les citoyens en fonction de leur affinité politique avec vous ; vous avez décidé de remplir la salle du conseil municipal de vos soutiens et de reléguer les citoyens qui manifestent un désaccord dans le hall de la mairie. Si une retransmission vidéo était en effet prévue et a permis à certains de suivre malgré tout la séance, que dire de la quinzaine de chaises seulement installées dans le hall, alors que plusieurs dizaines de citoyens étaient présents ? Jamais, dans l’histoire de notre ville, des policiers municipaux et des ASVP n’ont empêché l’accès des Kremlinois aux délibérations du conseil municipal ni fouillé de façon si pressante les habitants à l’entrée. En cas de forte affluence, la salle du conseil peut accueillir largement le public en resserrant les élus sur deux rangs et avec une rangée supplémentaire comme cela a été fait lors de votre élection comme maire le 16 janvier 2016. Le deuxième étage de la mairie permet aussi de recevoir, dans les salles annexes (hall d’accès à la salle du conseil et salle des mariages), des dizaines de citoyens qui peuvent alors écouter directement la séance publique. Cette solution, gratuite de surcroît, permet de placer au plus proche de la vie politique municipale les Kremlinois. Or, vous préférez à la démocratie la partition des citoyens. Par la présente, nous vous demandons, Monsieur le Maire, de mettre fin à ces méthodes inacceptables et d’ouvrir l’hôtel de ville à tous les Kremlinois« , réclament les deux élus.

 

 

Voir tous les articles sur ce dossier.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Le MRC dénonce un tri des citoyens au Conseil municipal du Kremlin-Bicêtre
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi