Publicité
Publicité: Forum Export 94
Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 06/11
Réagir Par

Municipales à Nogent-sur-Marne: Martin prêt à rempiler sous conditions

Publicité

Avec ses 76 bougies à souffler d'ici à la fin du mois de novembre, Jacques JP Martin, maire LR de Nogent-sur-Marne, sait que c'est sur son âge qu'il sera attaqué s'il décide de se représenter aux municipales de 2020. Mais sur ce terrain, 

l’élu, à la tête de la ville depuis 2001, a déjà commencé à affuter ses arguments, hostile au principe de la retraite imposée. Sous forme de semi-boutade, l’édile avance même être prêt à relever le défi de la côte Baltard à vélo avec ses concurrents pour témoigner de sa bonne forme, alors qu’il vient de faire réparer son deuxième genou.

« La vraie raison qui motivera ma décision, c’est ce que décidera le président de la République pour le projet territorial du Grand Paris », indique l’élu. Président du territoire Paris Est Marne et Bois et secrétaire général de la nouvelle association, l’Alliance des territoires, créée il y a quelques semaines par les 12 territoires de la Métropole du Grand Paris, Jacques JP Martin défend l’idée d’en faire un syndicat mixte qui accueillerait aussi les départements, la région, les syndicats thématiques, et travaillerait durant un mandat à une répartition et clarification des compétences entre ces différents niveaux. Cette phase de construction métropolitaine, le maire déclare sans hésiter qu’il souhaite en être. « En tant que territoires, nous ne demandons pas grand chose, simplement d’avoir un vrai statut d’EPCI (Etablissement public de coopération intercommunale) avec une fiscalité propre issue de la CVAE (cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises), gage d’une véritable décentralisation. La métropole actuelle n’est qu’un guichet qui répartit l’argent qu’elle nous prend. Aujourd’hui, ce-sont les territoires les mieux placés pour répondre aux deux grands enjeux pour les habitants que sont l’amélioration de la qualité de vie et la réduction des inégalités, en s’appuyant sur l’intercommunalité. Cela commence à fonctionner. Le dernier budget de Paris Est Marne et Bois a été voté à l’unanimité. Cela serait du gâchis d’arrêter cela en 2020. Une métropole qui parle à 131 communes, cela ne fonctionne pas« , martèle le maire.

Pour l’heure, l’arbitrage de l’Elysée se fait toujours attendre, mais le maire de Nogent interprète comme un favorable augure la nomination de Jacqueline Gourault, avec qui il a siégé à l’Association des maires de France, comme ministre de la Cohésion des territoires, en charge des relations avec les collectivités locales. De même indique-t-il être confiant dans le vote d’un amendement pour maintenir la dotation intercommunale de territoires en 2019. Bref, il semble bien que tous les voyants soient au vert pour que le maire se prépare à un quatrième mandat.

Restera ensuite à défendre l’idée auprès de ses électeurs. L’âge du capitaine sera forcément un sujet. Localement, le paysage politique local est plutôt moins combattif qu’à la veille des municipales de 2014, lorsque les passes d’armes avec l’opposition de droite et du centre étaient systématiques, ou surtout qu’à la veille de 2001, lorsqu’après un seul mandat, l’élu s’était retrouvé face à son ancienne  première adjointe devenue députée. Depuis 2014 toutefois, la donne nationale a évolué, avec l’émergence du parti En Marche qui a fait de beaux scores à Nogent et qui ambitionnera sans doute de rassembler les sans étiquette qui s’étaient présentés en ordre dispersé les fois précédentes. Les élections européennes de 2019 donneront une idée de l’aura conservée ou non du parti présidentiel.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

13 commentaires pour Municipales à Nogent-sur-Marne: Martin prêt à rempiler sous conditions
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi