Publicité
Publicité: Welcome 94
Environnement | Villeneuve-Saint-Georges | 13/03
Réagir Par

Nappe brunâtre après le curage d’une canalisation à Villeneuve-Saint-Georges

Nappe brunâtre après le curage d’une canalisation à Villeneuve-Saint-Georges ©

L’origine du dépôt brunâtre sous le pont de Villeneuve-Saint-Georges apparu il y a deux semaines vient d’être révélée. Cette nappe stagnante est un reflux d’eaux usées provoqué par des travaux de curage et de maintenance sur des ouvrages du SIAAP.

Dans le cadre de l’entretien du réseau de transport des eaux usées, le Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (SIAAP) mène des opérations de curage et de maintenance du débitmètre de l’émissaire (grosse canalisation) conduisant les eaux usées de sa station de pompage située à Crosne (Essonne) vers l’usine de traitement de Valenton.

Le SIAAP explique que ces travaux ont été autorisés par l’autorité compétente, la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l’Energie (DRIEE), et qu’une étude a été menée au préalable pour définir la période la moins impactante pour la Seine. Des agents du SIAAP ont rencontré la mairie de Villeneuve-Saint-Georges et ont informé des riverains de ces travaux qui doivent prendre fin le 15 avril prochain.

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags , environnement, Philippe Gaudin, pollution, Seine, SIAAP, Villeneuve-Saint-Georges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *