Publicité
Publicité : Ordival 94
Education | L'haÿ-les-Roses | 21/09/2018
Réagir Par

Colère des Blondeaux à L’Haÿ-les-Roses : blocage des évaluations et manif au ministère

Colère des Blondeaux à L’Haÿ-les-Roses : blocage des évaluations et manif au ministère
Publicité

La colère des parents d’élèves de l’école des Blondeaux n’est pas retombée à L’Haÿ-les-Roses. Ces derniers occupent toujours l’école et ont empêché la deuxième partie des évaluations nationales de se dérouler ce jeudi 20 septembre. Ils ont reçu le soutien « farouche » du maire LR de la ville, Vincent Jeanbrun, venu avec plusieurs élus.

Lundi, les parents avaient déjà organisé un rassemblement et empêché un moment l’accès des évaluateurs. Les parents exigent l’ouverture d’une classe tandis que la direction académique a fait savoir que la carte scolaire définitive avait été actée.  « Rappelons que l’école élémentaire des Blondeaux accueille 381 élèves (au 8 septembre 2018, sans compter de futures inscriptions…) répartis dans 14 classes« , motivent les représentants des deux associations de parents d’élèves, l’Abpi et la Fcpe. « Nous avons les locaux et nous avons un enseignant disponible donc cette situation n’est pas acceptable. Je suis favorable au dédoublement des CP dans l’éducation prioritaire mais il ne faut pas nous expliquer ensuite que ce n’est pas grave qu’il y ait quelques élèves en plus dans les autres écoles », motive le maire, indiquant avoir écrit un courrier à la direction académique, resté sans réponse.  L’élu prévient qu’il sera présent aux côtés des parents pour manifester devant le ministère de l’Education mercredi prochain.

Les parents détaillent les effectifs par classe comme suit :

  • 3 CP – 77 élèves
  • 3 CE1 – 76 élèves
  • 2 CE2 – 75 élèves dont 16 dans la classe CE2/CM2
  • 1 CE2 /CM2 – 16 CE2 et 10 CM2
  • 3 CM1 – 80 élèves
  • 2 CM2 – 73 élèves dont 10 dans la classe CE2/CM2

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi