Education | Val de Marne | 05/09/2018
Réagir Par

Nouvelles ouvertures de classes mais aussi fermetures pressenties

Publicité

A la veille du CTSD (Comité technique spécial départemental) qui doit acter définitivement le nombre d'ouvertures et de fermetures à l'école, la situation continue d'évoluer, avec des ouvertures mais aussi des fermetures.

Après l’ouverture d’une classe dans les maternelles Charles Péguy à Maisons-Alfort et Les Buissons à Marolles-en-Brie lundi soir, la direction académique a donné son feu vert pour ouvrir à la maternelle André le Nôtre à Ormesson-sur-Marne et à l’élémentaire Henri Wallon à Villejuif. Dans le même temps, les parents d’élèves de la maternelle Romain Rolland et de la maternelle Paul Vaillant Couturier, deux écoles du quartier de Coeuilly à Champigny-sur-Marne, s’inquiètent de possibles fermetures sur constat de rentrée, la décision doit intervenir aujourd’hui. « A l’école maternelle Romain Rolland, 177 élèves seraient répartis sur 6 classes, soit une moyenne de 29,5 enfants/classe, avec des effectifs en petite section dépassant les 30 élèves. Et à l’école maternelle Paul Vaillant Couturier,  252 élèves seraient répartis sur 8 classes, soit une moyenne de 31,5 enfants/classe », déplorent les associations de parents d’élèves APVC et FCPE qui ont déjà lancé une pétition et occupé l’école en fin d’année scolaire.

A Cachan, la municipalité ne cache pas non plus sa colère, et la maire PS Hélène de Comarmond de regretter que l’on « déshabille Pierre pour habiller Paul ». « La politique du gouvernement visant à dédoubler les classes de CP et de CE1 dans les écoles classées REP et REP+, sans accompagnement de moyens supplémentaires, conduit à de profondes injustices. Cachan est directement victime de fermetures de classes injustifiées qui obligent nos écoles à fonctionner parfois avec plus de 30 élèves par classe ! », dénonce l’élue.

Ce jeudi 6 septembre, plusieurs délégations d’écoles devraient se rendre à l’Inspection en début d’après-midi, avant le CTSD. Le Snudi-Fo a appelé au rassemblement et déposé un préavis de grève.

A lire aussi :

« Je dois répartir les moyens équitablement », défend la directrice académique du 94

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi