Education | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 05/09/2018
Réagir Par

Nouvelles ouvertures de classes mais aussi fermetures pressenties

Nouvelles ouvertures de classes mais aussi fermetures pressenties
Publicité

A la veille du CTSD (Comité technique spécial départemental) qui doit acter définitivement le nombre d’ouvertures et de fermetures à l’école, la situation continue d’évoluer, avec des ouvertures mais aussi des fermetures.

Après l’ouverture d’une classe dans les maternelles Charles Péguy à Maisons-Alfort et Les Buissons à Marolles-en-Brie lundi soir, la direction académique a donné son feu vert pour ouvrir à la maternelle André le Nôtre à Ormesson-sur-Marne et à l’élémentaire Henri Wallon à Villejuif. Dans le même temps, les parents d’élèves de la maternelle Romain Rolland et de la maternelle Paul Vaillant Couturier, deux écoles du quartier de Coeuilly à Champigny-sur-Marne, s’inquiètent de possibles fermetures sur constat de rentrée, la décision doit intervenir aujourd’hui. « A l’école maternelle Romain Rolland, 177 élèves seraient répartis sur 6 classes, soit une moyenne de 29,5 enfants/classe, avec des effectifs en petite section dépassant les 30 élèves. Et à l’école maternelle Paul Vaillant Couturier,  252 élèves seraient répartis sur 8 classes, soit une moyenne de 31,5 enfants/classe », déplorent les associations de parents d’élèves APVC et FCPE qui ont déjà lancé une pétition et occupé l’école en fin d’année scolaire.

A Cachan, la municipalité ne cache pas non plus sa colère, et la maire PS Hélène de Comarmond de regretter que l’on « déshabille Pierre pour habiller Paul ». « La politique du gouvernement visant à dédoubler les classes de CP et de CE1 dans les écoles classées REP et REP+, sans accompagnement de moyens supplémentaires, conduit à de profondes injustices. Cachan est directement victime de fermetures de classes injustifiées qui obligent nos écoles à fonctionner parfois avec plus de 30 élèves par classe ! », dénonce l’élue.

Ce jeudi 6 septembre, plusieurs délégations d’écoles devraient se rendre à l’Inspection en début d’après-midi, avant le CTSD. Le Snudi-Fo a appelé au rassemblement et déposé un préavis de grève.

 

 

A lire aussi :

« Je dois répartir les moyens équitablement », défend la directrice académique du 94

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi