Entreprendre | Orly | 22/02
Réagir Par

Depuis Orly, Van Away joue la carte du tourisme itinérant

Van aménagé, mini caravane, tente de toit… autant de solutions moins encombrantes qu’un camping car et plus confortables qu’une mini-tente pour voyager partout. Van Away a décidé d’en faire son credo pour s’imposer dans le monde des vacances itinérantes via de la location.

L’idée m’est venue en 2009, lorsque je suis rentré d’Australie ou je faisais de la formation sur des logiciels de CAO (Conception assistée par ordinateur). Là bas, les vans sont très répandus car les infrastructures touristiques sont très minimales dans certains coins. Lorsque je suis rentré en France, j’ai voulu continuer à consommer ce type de produit mais j’ai eu du mal à trouver et je me suis dit qu’il y avait là une potentiel. J’ai réalisé des études de marché durant deux ans et créé la société fin 2011. J’ai commencé avec trois véhicules à Toulouse, puis ouvert une agence à Bordeaux et décidé de lancer le concept en Franchise dans toute la France en 2015. A Paris, j’ai choisi de m’implanter à Orly, en propre, à proximité de l’aéroport, début 2017”, expose Jean-Philippe Ferton, fondateur de l’entreprise. “Nous avons une clientèle étrangère importante et c’est pourquoi nous souhaitions nous installer à côté de l’aéroport”

cci-val-de-marneCet article s’inscrit dans le cadre de la rubrique Histoires d’entreprises et d’entrepreneurs, rédigée – en toute indépendance – grâce au soutien de la CCI du Val-de-Marne, pour donner à voir la géographie entrepreneuriale du département. Voir tous les articles publiés dans cette rubrique. 

Désormais aussi présente à Nantes, Marseille, Annecy et Clermont-Ferrand, l’entreprise vise l’ouverture de deux à trois nouveaux points de location en franchise, chaque année.

Gérer le cycle de vie produit

Un marché saisonnier, d’avril à octobre, qui se poursuit par une revente des produits de la saison, pour pouvoir investir dans de nouveaux l’année suivante. “Nous n’avons pas de problème d’investissement car nous nous développons en franchise mais les produits sont en revanche très chers et, même si ce sont des produits tangibles, il n’est pas toujours facile d’expliquer aux banques notre modèle de revente”, pointe le créateur.

Un positionnement « solutions de tourisme clef en main »

Pour se développer, l’entreprise travaille désormais à la diversification de son offre. “Nous ne voyons pas comme un loueur automobile mais comme un acteur du tourisme qui apporte des solutions clefs en main pour des vacances itinérantes. Cela passe par un équipement complet, des torchons aux petites cuillères en passant par le liquide vaisselle. L’idée est de permettre de poser ses affaires et partir”, explique Jean-Philippe Ferton. Après avoir démarré par des vans, l’entreprise a développé les mini-caravanes et s’apprête à rajouter les tentes de toit à son catalogue pour la saison 2018. “Ensuite nous allons travailler sur les niveaux supérieurs de confort comme l’intégration d’une cabine de douche et de wc fixe mais c’est compliqué en format van.” Des améliorations suggérées par les clients, dont 15% reviennent d’une année sur l’autre.

Cap vers l’Europe du Sud

L’autre axe de diversification est le maillage géographique, alors que la concurrence se développe. “Lorsque nous avons démarré, nous étions le troisième point de location en France. Depuis, cela s’est développé. Notre objectif est de nous positionner dans les zones de chalandise assez larges, pour éviter la concurrence entre nos franchisés. Nous visons 14 zones en France et réfléchissons d’ores et déjà à passer les frontières, d’abord en Europe du Sud”, développe le patron de l’entreprise.

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *