Justice | Le Kremlin-Bicêtre | 30/03
Réagir Par

La passion du tiercé aurait conduit le maire du Kremlin-Bicêtre à l’escroquerie

(Mise à jour : le maire mis en examen) Après une garde à vue de 48 heures, le maire MRC du Kremlin-Bicêtre, Jean-Marc Nicolle, et sa collaboratrice de cabinet, ont été mis en examen ce vendredi 30 mars, mais sont à nouveau libres, placés sous contrôle judiciaire. A l’origine de l’escroquerie dont l’élu est soupçonné: la dépendance au jeu et la passion du tiercé.

Selon nos informations, l’élu serait accro au PMU au point d’avoir pu jouer jusqu’à 2000 à 3000 euros en une journée et devait donc financer cette addiction. Pour ce faire, le véhicule utilisé aurait été une association d’œnologie locale créée en 2001, Au Sergent du Kremlin, dont il est le président. Un certain nombre d’entreprises souhaitant bénéficier de marchés publics avec la commune  auraient du verser une dîme à cette association. Des versements pouvant se chiffrer en dizaines de milliers d’euros par contribution. C’est dans cette cagnotte que l’élu aurait puisé pour acheter ses grilles de PMU. Dans cette affaire, sa collaboratrice, également amie du maire, n’aurait pas bénéficié d’enrichissement personnel mais pourrait avoir agi comme trésorière de fait de l’association.

Les chefs d’accusation qui ont motivé la mise en examen sont l’abus de confiance, le favoritisme, le trafic d’influence et la corruption active pour Jean-Marc Nicolle, indique-t-on au Parquet de Créteil. Sa collaboratrice a pour sa part été mise en examen pour complicité de corruption passive, complicité d’abus de confiance et complicité de trafic d’influence. L’édile aurait d’ores et déjà reconnu une dépendance au jeu.

Aucun lien avec un financement quelconque de parti politique ne serait en revanche en cause puisqu’il s’agirait simplement d’un enrichissement individuel.

L’instruction n’est pas terminée et pourrait prendre encore plusieurs mois. Il reste notamment à déterminer la responsabilité des entreprises en question, plus ou moins consentantes, et sans doute aussi à écouter les autres administrateurs de l’association. Les deux mis en examen pourraient également être à nouveau entendus. Au terme de l’instruction, et après avis du parquet, l’affaire débouchera soit sur un non lieu, soit sur un renvoi au tribunal correctionnel pour le jugement.

Maire depuis janvier 2016, Jean-Marc Nicolle est également conseiller régional et a été élu président du Forum métropolitain du Grand Paris (ex Paris Métropole) en décembre 2017.

A lire aussi :

Garde à vue prolongée pour le maire du Kremlin-Bicêtre

Priorités de Jean-Marc Nicolle, élu président du Forum du Grand Paris

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour La passion du tiercé aurait conduit le maire du Kremlin-Bicêtre à l’escroquerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *