Publicité
Publicité : Les Trophées du Territoire CCI 94
Tourisme | Val-de-Marne | 28/08/2018
Réagir Par

La petite couronne profite moins des performances du tourisme francilien

La petite couronne profite moins des performances du tourisme francilien

Les touristes n’ont jamais été aussi nombreux en région parisienne ! Sur les six premiers mois de l’année, l’Île-de-France a comptabilisé 17,1 millions d’arrivées hôtelières. Un record absolu de fréquentation qui bénéficie surtout à Paris (+5%) puis à la grande couronne (+3,6%) et enfin, à la petite couronne (+2,8%).

Parmi les musées et monuments franciliens les plus visités, le château de Vincennes enregistre la plus forte progression du premier semestre 2018 avec 71 247 visiteurs soit une augmentation de 24,4% par rapport à l’année dernière. Une hausse de la fréquentation qui s’explique notamment par le succès de l’exposition “Détenues”. Le monument val-de-marnais reste toutefois loin derrière le Château de Versailles et ses 3,7 millions de visiteurs, le musée national du Château de Fontainebleau (263 273 entrées), le Château de Vaux-le-Vicomte (120 000 entrées) ainsi que le domaine départemental Arboretum de la Vallée-aux-Loups (119 249). Sans parler des monuments parisiens, portés par le trio Louvre, Cité des Sciences et Arc de Triomphe, qui restent des lieux incontournables et prioritaires des visiteurs de la région francilienne.

Si la fréquentation hôtelière augmente partout en Île-de-France, les établissements de Paris et de grande couronne tirent mieux leur épingle du jeu avec respectivement 8 et 5,2 millions d’arrivées sur les 6 premiers mois de l’année quand les hôtels de petite couronne ont enregistré sur la même période 3,8 millions d’arrivées. A noter que les visiteurs étrangers représentent la majorité de la clientèle des établissements hôteliers parisiens avec 59,1% des arrivées, alors que les hôtels de petite et grande couronne accueillent davantage de touristes français.

“L’attrait touristique en petite couronne est moins évidents pour les touristes aussi bien français qu’internationaux mais les comités départementaux travaillent pour assurer une meilleure communication autour de l’offre d’activités”, tempère Eric Jeunemaître, président du Comité régional du tourisme qui donnait hier une conférence de presse.

Faire venir davantage de touristes chinois

Quasi anecdotique il y a une dizaine d’année, la part des clients chinois dans l’hôtellerie francilienne a considérablement évolué avec près d’un demi million de personnes accueillies sur ce premier semestre, en particulier en petite couronne. Plusieurs faits de vols particulièrement médiatisés en Asie ont mis à mal la réputation de Paris et de sa région, freinant les ardeurs des touristes chinois. Au point que Valérie Pécresse et Anne Hidalgo se sont rendues en Chine il y a plusieurs mois pour vendre la région capitale. “Nous avons une énorme marge de manœuvre. Nous allons ouvrir une hotline dédiée aux touristes chinois, faire un partenariat avec le géant d’internet AliBaba, lancer des parcours touristiques conçus au contact des tours opérateurs chinois. Enfin, pour assurer la sécurité de ces touristes qui sont de grands consommateurs, nous allons développer des solutions de paiement sans cash”, a précisé la présidente de la région Île-de-France.

En attendant de voir les effets de ces politiques sur les touristes chinois, la région pronostique une année record avec près de 50 millions de visiteurs. Interrogés par le comité régional de tourisme, les trois quarts des professionnels se félicitent des réservations de septembre boostées par la tenue de grands événements sportifs internationaux tels que la Ryder Cup ou le mondial de l’Auto. De même, les compagnies aériennes ont enregistré des réservations en hausse de 8% des vols vers Paris en octobre par rapport à l’année dernière. Une année exceptionnelle qui confirmerait la reprise durable de l’activité touristique francilienne après les lourdes pertes accusées après les attentats de 2015.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour La petite couronne profite moins des performances du tourisme francilien
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi