Politique locale | Bry-sur-Marne | 24/10/2018
Réagir Par

A Bry-sur-Marne, Bruno Poignant quitte la majorité pour Charles Aslangul

Publicité

Elu dans la majorité municipale de Bry-sur-Marne en 2014, Bruno Poignant en a claqué la porte lors du Conseil municipal du 16 octobre, pour rejoindre Charles Aslangul dans l'opposition.

Pour rappel, le Conseil municipal de Bry-sur-Marne compte trois groupes : un groupe de droite (divers droite, LR, UDI, Modem) conduit par le maire Jean-Pierre Spilbauer, lequel a quitté l’UMP lors de la bataille Fillon-Copé en 2012, un groupe de gauche conduit par Johan Ankri (PS) et un groupe d’opposition de droite mené par Charles Aslangul (LR). Siège également en non-inscrite, Sandrine Mouthon (auparavant dans le groupe de Charles Aslangul).

« J’ai passé un peu plus de quatre années au sein de la majorité sans y avoir trouvé un cadre de travail constructif. Ma seule réussite est d’avoir contribué, avec l’aide d’autres conseillers municipaux, à empêcher toute hausse de la fiscalité locale. En dehors de ce point, je découvrais en permanence des décisions prises sans concertation au préalable des membres des commissions. J’ai découvert à mon grand regret que, même en étant membre de la majorité, les commissions ne sont qu’un faire valoir pour une politique décidée par quelques-uns et sur laquelle nous n’avons aucune prise », a motivé l’élu divers droite, annonçant rejoindre Charles Aslangul avec lequel il est « désormais [sur] une même ligne de pensée ».

« Je respecte sa décision », indique le maire, qui ne souhaite pas faire de commentaires, indiquant simplement que le travail de conseiller municipal n’est pas facile. « Sa décision n’a étonné personne car cela faisait plusieurs années qu’il prenait régulièrement des positions qui n’étaient pas celles de la majorité« , réagit de son côté un membre de la majorité.

 

 

De son côté, Charles Aslangul, président de Génération Bry, se réjouit. Son groupe repasse ainsi de 4 à 5 élus. Le conseiller d’opposition, qui a lancé avec son mouvement une grande consultation des habitants, baptisée La parole aux bryards, prépare déjà les municipales 2020 tout en se refusant à annoncer sa candidature pour le moment. « Pour l’instant, nous travaillons sur le projet et les idées. Mais nous ne pouvons pas laisser tomber les 32% d’électeurs qui nous ont fait confiance en 2014″, indique l’élu.

Le maire n’a pas non plus indiqué à ce jour s’il souhaitait ou non se représenter en 2020, occupé par les dossiers en cours.

Lors du Conseil municipal du 16 octobre, un autre conseiller de la majorité, Daniel Albertalli,  a démissionné, en raison d’un déménagement, et devrait donc être remplacé au prochain Conseil.

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour A Bry-sur-Marne, Bruno Poignant quitte la majorité pour Charles Aslangul
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi