Politique locale | Champigny-sur-Marne | 27/05
Réagir Par

Les Polangeois de Champigny ont voté à 78% en faveur de la sécession

Il faisait chaud ce dimanche au gymnase Baquet de Champigny-sur-Marne, transformé pour la journée en bureau de vote, comme à chaque élection. Sauf que ce 27 mai, seulement 654 habitants étaient appelés aux urnes, ceux du quartier de Polangis situé à Champigny.

Enjeu du scrutin : l’élection des 15 membres de la commission d’habitants qui sera chargée de rendre un avis pour ou contre le détachement de la partie campinoise de Champigny pour la rattacher à Joinville-le-Pont. Deux groupes de 15 candidats s’affrontaient, les partisans du rattachement de Polangis à Joinville (Réunissons Polangis) et ceux de son maintien (Défendons Polangis).

Au total, 361 électeurs sur 654 inscrits se sont déplacés, soit un taux de participation de 55%. Une fois décomptés les 2 blancs et 4 nuls, restaient 355 suffrages exprimés qui se sont répartis entre 277 voix pour les candidats qui défendront le rattachement à Joinville et 78 voix pour les autres, soit un ration de 78%. Les 15 membres de la liste Réunissons Polangis ont donc été élus dès le premier tour, ce qui laisse peu augurer de suspense quant à l’avis que rendra la commission. Pour l’heure, la date de réunion de la commission n’a pas encore été fixée.

Au-delà de l’avis de cette commission, les deux conseils municipaux de Joinville-le-Pont et Champigny-sur-Marne devront également rendre un avis ainsi que le Conseil départemental. Il reviendra ensuite au Conseil d’Etat de trancher. « La procédure devrait prendre encore deux ans. Le Conseil d’Etat ne va sûrement pas prendre sa décision à la légère car elle va faire jurisprudence. C’est la première fois qu’une telle situation se produit en France« , indique le maire PCF de la ville, Christian Fautré, opposé à la sécession. Rien ne garantit donc que le changement s’opérera avant les prochaines élections municipales.

« Je ne comprends pas. Je trouve dommage qu’une partie des habitants qui bénéficiaient de tous les services publics municipaux veuillent quitter la ville. Ce n’est pas cela le vivre ensemble. Les dérogations pour aller à l’école à Joinville ont toujours été accordées et Champigny paie pour cela. Partager des équipements d’une ville à l’autre fait partie des relations de bon voisinage. Nous n’avons jamais refusé de Saint-Maurien à la piscine de Champigny« , commente l’édile. « Lorsque l’on achète dans une ville, on le fait en connaissance de cause. On ne peut pas à la fois acheter à Champigny avec les prix de Champigny et vouloir ensuite disposer d’une adresse à Joinville« , s’agace  pour sa part Alain Chevalier, président d’un des groupes d’opposition de droite, après avoir commencé par féliciter les membres de la commission qui viennent d’être élus. « C’est un désaveu majeur pour la majorité actuelle », estime de son côté Laurent Jeanne, président du groupe d’opposition LR-UDI-Modem.

Chez les partisans du rapprochement avec Joinville, on ne boude pas son plaisir. « C’est le bonheur! Les habitants vont pouvoir participer à la vie de leur quartier! » s’exclame Marc Jamet, président de l’association Réunissons Polangis à l’initiative de la démarche il y a déjà six ans, même s’il a désormais pris ses quartiers en Bretagne. « Plus de problèmes pour envoyer les enfants à l’école et au collège, plus de problème pour participer aux activités joinvillaises, plsu de problème pour aller voter à côté de chez soi…« , énumèrent les partisans du détachement. « Voilà qui prouve le bon sens a parfois raison », ajoute encore une Polangeoise.

Les 15 membres de la Commission élus ce dimanche sont :

Christian TOUZET
Monique BOCKENMEYER
France LAMISCARRE
Micheline BÉRONNEAU
Maria COSTA FRANCISCO
Sophie HUNEAU
Anne LECARON
Thomas LEBRETON
Manuel LOPEZ
Romain MACZKOWSKI
Lionel VEDRINE
Olivier MARTY
René RAGHEBOOM
Jean Michel TIZON
Michel TROUVÉ

A lire aussi :

A l’heure du Grand Paris, la sécession de Polangis bientôt dans les urnes

Voir tout le dossier sur ce sujet

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

32 commentaires pour Les Polangeois de Champigny ont voté à 78% en faveur de la sécession

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *