Publicité
Publicité : Ordival 94
Sécurité | Villejuif | 19/11/2018
Réagir Par

Villejuif sort le grand jeu pour inaugurer son poste de police municipale

Villejuif sort le grand jeu pour inaugurer son poste de police municipale © Fb
Publicité

Drôle de performance sur la place de la Paix ce vendredi à Villejuif. Plusieurs policiers maîtres-chiens lâchent leurs malinois sur deux hommes en tenues molletonnées feignant d’être des malfaiteurs.

Quelques Villejuifois assistent à la scène enthousiastes. « Avec ça les petits branleurs ne broncheront plus », réagit un spectateur. « J’ai déjà subi deux agressions en rentrant chez moi tard le soir. Il me tarde de les voir en action dans la ville. Tout ce que l’on demande c’est de vivre en sécurité », ajoute une femme âgée de la soixantaine. En plus de cette démonstration réalisée à plusieurs reprises par la brigade cynophile, policiers municipaux et nationaux de Villejuif ont tenu un stand sur l’esplanade Pierre-Yves Cosnier de Villejuif pendant deux jours pour proposer au public des ateliers sur la sécurité routière, les premiers secours et présenter leurs métiers. Une double journée d’animation destinée à fêter l’inauguration du poste de police municipale de la ville. Maire LR de la ville, Franck Le Bohellec a sorti le grand jeu pour mettre en avant ce qu’il considère comme l’un de ses principaux engagements de campagne de 2014, alors que se profilent les élections municipales de 2020. Et autour de lui, aucun membre de sa famille politique ne manquait à l’appel, de la présidente de région Valérie Pécresse aux sénateurs Catherine Procaccia et Christian Cambon en passant par les élus minoritaires des villes de Vitry-sur-Seine et Champigny-sur-Marne, Alain Afflatet et Laurent Jeanne, ainsi que le maire LR et conseiller régional Vincent Jeanbrun.   Deux autres parlementaires non LR étaient aussi au rendez-vous : la députée de la circonscription Albane Gaillot (LREM) et le sénateur UDI Laurent Lafon. « J’éprouve un immense plaisir de vous retrouver ici devant ce poste de police qui incarne la mutation de Villejuif vers un quartier parisien où il fait bon vivre. Pour y parvenir, il faut un rétablissement de l’autorité. Vous êtes nombreux à subir la délinquance et les incivilités qui perturbent la vie au quotidien. Nous ne fermons plus les yeux. Il ne paraissait pas possible qu’une ville de la taille de Villejuif ne soit pas dotée d’une police municipale et j’ai réalisé cette promesse de campagne en 2016 », a lancé le maire applaudi par la foule. A l’heure actuelle, les effectifs de la police municipale sont de 28 agents mais le maire a promis de poursuivre le recrutement de douze policiers supplémentaires d’ici la fin de l’année. Depuis la mi-octobre, les agents travaillent sur une tranche élargie s’étendant de 8 heures à 3 heures du matin. « Les polices municipales sont un maillon essentiel de la chaîne de sécurité après la police nationale. Elles devraient être obligatoires dans toutes les villes de plus de 10 000 habitants. Aujourd’hui, ça n’est qu’optionnel et c’est donc très coûteux pour les mairies qui font ce noble choix politique. C’est pourquoi la région se montre généreuse et participe au financement avec le dispositif du bouclier de sécurité », applaudit Valérie Pécresse, alors que la région a participé au financement du poste de police à hauteur de 140 000 euros.

La ville équipée de 60 caméras d’ici à la fin 2019

Du côté des caméras de vidéosurveillance, la ville, qui en a disposé une vingtaine compte également augmenter son parc avec un objectif de 60 caméras d’ici la fin de l’année 2019. Un engagement dont le préfet du Val-de-Marne, Laurent Prévost, s’est félicité, fustigeant les opposants à la vidéosurveillance. « Je salue les investissements réalisés dans ce domaine par la ville, qui est tenue de maîtriser ses dépenses de fonctionnement dans le cadre de la convention que nous avons signée plus tôt cette année. Je rappelle que le déploiement des caméras de vidéoprotection se fait sous le contrôle des magistrats. Alors, quand j’entends des communes porter des débats philosophiques sur leur conformité aux libertés publiques, je considère qu’elles sont très éloignées des réalités. Il ne se passe pas un jour sans que cet outil permette d’élucider des affaires », a insisté le préfet.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Villejuif sort le grand jeu pour inaugurer son poste de police municipale
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi