Sécurité | Alfortville | 28/02
Réagir Par

Pas question de fermer les commissariats de jour, rassure la préfecture

Alors que les élus locaux se sont émus du projet de fermeture de nuit des commissariats de Charenton/Saint-Maurice et d’Alfortville, dont l’accueil serait transféré à Maisons-Alfort, pour redéployer les effectifs sur le terrain, 

la préfecture fait savoir qu’il n’est pas question de fermer ensuite les commissariats de jour comme les craignent les élus. Cette hypothèse, qui avait l’objet d’un projet de réforme très polémique au printemps 2017, n’est plus du tout à l’ordre du jour, insiste la préfecture. Pas question non plus de déployer les effectifs ailleurs que dans les trois circonscriptions de police, rassure-t-on en préfecture.

« Il y a des soirs lors desquels il y a à peine une personne qui vient déposer plainte et il en est de même pour les gardes à vue. Or, maintenir un commissariat ouvert mobilise au moins deux personnes sur place. Ces agents le reconnaissent eux-mêmes, alors qu’ils ont choisi ce métier pour être présent sur la voie publique », motive-t-on au cabinet du préfet. En parallèle d’un redéploiement des effectifs en patrouilles sur le terrain, il s’agit aussi de rationaliser la gestion des geôles de nuit.

Pour l’heure, ce projet ne concerne toutefois que le secteur Alfortville – Maisons-Alfort- Charenton-le-Pont et Saint-Maurice et n’aurait pas vocation à être répliquée dans d’autres circonscriptions, détaille également la préfecture.

A lire aussi :

Fermeture de commissariats la nuit: les élus mécontents

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Pas question de fermer les commissariats de jour, rassure la préfecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *