Grands projets | Villeneuve-Saint-Georges | 02/02
Réagir Par

Villeneuve-Saint-Georges : le réveil du triage sur de bons rails

Villeneuve-Saint-Georges : le réveil du triage sur de bons rails © Twitter @Prefet94

Un second souffle pour la gare de triage de Villeneuve-Saint-Georges. Après deux ans de rencontres préparatoires, un contrat d’intérêt national (Cin) a été signé ce mercredi à la préfecture du Val-de-Marne. Cette convention doit favoriser la conversion du site en une plateforme de logistique pour la métropole du Grand Paris et accompagner la requalification du quartier résidentiel.

Douze ans après la fermeture de la gare de triage, la préservation de l’activité ferroviaire du site et son renouveau économique semblent en bonne voie. La signature de ce contrat d’intérêt national formalise l’engagement de l’État, des collectivités territoriales (conseil départemental, territoire Grand-Orly Seine Bièvre et villes de Choisy, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges), de l’Epa Orsa, GPA, SNCF Réseau et SNCF Mobilités autour des questions de desserte du secteur et du développement de projets autour de la logistique. Le contrat s’articule principalement autour de deux axes principaux :

  • La construction d’une plateforme de logistique urbaine d’envergure métropolitaine

Il est prévu de faire du site de triage un terminal chargé de réceptionner par wagons conventionnels les marchandises des grands centres de distribution européens ou des infrastructures portuaires, pour les transférer dans des véhicules destinés à la distribution urbaine et périurbaine en région parisienne. Ce transfert doit s’effectuer grâce à la construction d’une plateforme cross-dock, facilitant le passage de la marchandise d’un mode de transport à un autre.

  • La création d’une voie de desserte pour désenclaver le site

Paradoxalement, le site de Triage se situe à proximité immédiate du réseau autoroutier (A86), et d’autres axes plus ou moins structurants, tels que la RN6, la RD86, la RD 138 ou la RD136, mais le périmètre du site ferroviaire n’est pas desservi de manière satisfaisante ce réseau routier pour des raisons historiques. Le futur pôle de logistique urbaine ne pourra pas être raccordé au réseau routier existant pour desservir Paris et les communes voisines étant déjà saturée notamment par le trafic de poids lourds. Une voie de desserte devra donc être créée et permettra de faciliter le fonctionnement d’une nouvelle base que la SNCF souhaite construire sur le site.

Pourquoi un Contrat d’Intérêt National ?

Les projets portés par cette convention doivent également prendre en compte le projet de requalification urbaine déjà engagé sur le quartier de Triage pour que le développement du site se fasse en harmonie avec les riverains. Le contrat d’intérêt national offre l’avantage de mettre en place une gouvernance partagée et de bénéficier des outils de l’État et de ses opérateurs. Les collectivités peuvent dans ce cadre obtenir des prêts Gaïa « Grand Paris » octroyés par la Caisse des dépôts et consignations pour mobiliser des emprises foncières en faveur du secteur public local.

Les membres du Contrat d’Intérêt National se réunissent au sein d’un comité de pilotage pour valider les orientations proposées par les instances techniques de travail au minimum deux fois par an. Cette instance veille à ce que la mise en œuvre du CIN soit cohérente dans tous ses volets. Fin 2017, deux ateliers ont permis aux acteurs de travailler sur les questions de desserte et le désenclavement du secteur de Triage, puis au développement logistique rail-routes.

Les deux prochains ateliers doivent avoir lieu au premier trimestre 2018. Le premier, animé par la ville de Villeneuve-Saint-Georges sur les relations entre projet urbain et le projet économique. Le second, animé par l’EPT Grand Orly Seine Bièvre sur les enjeux de développement économique.

 

Lire le contenu du CIN du quartier de Triage

Périmètre du CIN délimité par les pointillés noirs.

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

2 commentaires pour Villeneuve-Saint-Georges : le réveil du triage sur de bons rails

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *