Municipales | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 04/09/2018
Réagir Par

Les Républicains du Val-de-Marne vont élire un nouveau président

Les Républicains du Val-de-Marne vont élire un nouveau président
Publicité

Chez les Républicains, l’agenda d’automne sera bien rempli, dédié au renouvellement des instances locales dans tous les départements, du président de la fédération  au délégué de circonscription en passant par les délégués élus de la Fédération au Conseil national et les représentants des nouveaux adhérents.

Dans le Val-de-Marne, le sénateur Christian Cambon, président de la fédération depuis plus de dix ans et réélu début 2016 pour conduire les batailles électorales jusqu’aux législatives et sénatoriales de 2017, n’entend pas pas rempiler, non plus que Jean-Paul Faure-Soulet, maire de La Queue-en-Brie et secrétaire départemental – qui lui n’est pas élu mais nommé par le président du parti.

« J’ai fait tout ce que je pouvais pour exercer cette responsabilité durant toutes ces années.  Il faut désormais que la nouvelle génération monte au feu. Ce changement intervient alors que démarre une nouvelle séquence politique, avec la préparation des municipales, départementales, régionales… Nous avons pour les municipales de 2020 des ambitions aussi conséquentes qu’en 2014. Nous devrons à la fois consolider et poursuivre », indique l’actuel président de la fédération, égrenant parmi les villes cibles potentielles Fresnes, Boissy-Saint-Léger, Choisy-le-Roi, Champigny-sur-Marne… « Sur le plan local, tout est ouvert. Il n’y a pas de villes qui soient acquises ad vitam à un camp ou un autre. Et l’élection municipale est la mère des batailles, elle représente l’enracinement local. Nous devons donc nous assurer de conserver nos acquis et avoir l’esprit de conquête« .

Le nom d’Olivier Capitanio circule pour succéder à Christian Cambon

En termes de calendrier, la préparation de la campagne ne démarrera toutefois qu’en 2019,  à l’issue de l’installation de la nouvelle équipe départementale fin 2018. En pratique, les élections se tiennent le 13 octobre et tous les adhérents à jour de leur cotisation (environ 3600 à ce jour) le 13 septembre au soir pourront voter. Les candidatures, elles, sont attendues pour le 24 septembre. A noter qu’il faut désormais, pour se présenter à la présidence de la fédération, être parrainé par au moins 5% des adhérents répartis sur la moitié des circonscriptions – arrondie au chiffre supérieur. Dans le Val-de-Marne qui compte 11 circonscriptions, cela représente donc 6 circonscriptions.  Pour l’heure, un nom circule au sein de la fédération, qui semble faire consensus : celui d’Olivier Capitanio, maire de Maisons-Alfort et président du groupe LR et apparentés au sein du Conseil départemental du Val-de-Marne.

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

5 commentaires pour Les Républicains du Val-de-Marne vont élire un nouveau président
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi