Politique locale | Ivry-sur-Seine | 06/03
Réagir Par

Réunion contre le projet Castro à Ivry: le PS ne participera pas

Réunion contre le projet Castro à Ivry: le PS ne participera pas © Ville d'Ivry sur Seine

Alors que le maire PCF d’Ivry-sur-Seine, Philippe Bouyssou, avait invité l’ensemble des groupes politiques à venir s’exprimer lors de la réunion qu’il organise ce soir contre le projet de nouveau Montmartre germé dans la tête de l’urbaniste Roland Castro (et démenti depuis) en place  des jardins du Fort d’Ivry et présenté au président de la République Emmanuel Macron lors d’une visite privée avant d’aller au chevet des inondés de Villeneuve-Saint-Georges mi-février, la présidente du groupe d’opposition PS, Sandrine Bernard, a fait savoir qu’elle déclinait l’invitation.

« L’argument employé pour rassembler l’ensemble des groupes politiques contre cette perspective serait drôle s’il n’était pas profondément provocateur : Il serait selon le Maire « hors de question de prendre le moindre risque de voir cet espace bétonné sur décision de l’Etat ». Nous en concluons donc que la bétonisation d’Ivry n’est respectable que lorsqu’elle découle d’une décision de la majorité Ivryenne. Nous nous désolidarisons totalement de cet argument ; pour nous la bétonisation d’Ivry est une erreur, y compris quand elle vient de la mairie écolo-communiste. Sur la forme, si nous sommes navrés que le maire se soit senti offensé de la visite du président de la République, ce n’est pas notre problème ni celui des Ivryens qui font face à des préoccupation bien plus graves. Sur le fond, pour s’exprimer sur ce projet, si projet il y a, encore faudrait-il le connaitre. Nous nous associons totalement à l’objectif de vouloir protéger ces jardins ouvriers d’une quelconque suppression. Mais nous n’avons aucun élément nous permettant de considérer que les idées urbanistiques, voire utopistes, exposées par cet architecte visent leur suppression », tance l’élue qui considère cette réunion comme une tribune politique et propose de s’associer  aux luttes pour trouver une alternative à la reconstruction du Syctom,  ou « pour construire un projet plus vert et aéré à Ivry Confluence, ou encore pour pérenniser le centre d’accueil des migrants ». La bataille des municipales a commencé…

A lire aussi :

Réunion de défense des jardins du Fort d’Ivry

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *