Publicité
Publicité: Entrepreneur#Leader CCI Ile-de-France
Transports | Grand Paris | 25/05
Réagir Par

Comment réussir le Grand Paris avec ses autoroutes ?

Publicité

Les autoroutes qui partent en étoile des portes de Paris comme le périphérique et l'A86 qui ferment la capitale et sa proche couronne constituent des coupures urbaines violentes, avec leurs quatre voies et plus, infranchissables, polluées et bruyantes. Comment faire le Grand Paris sans exploser le périph? Comment recoudre la banlieue sans apaiser ces barreaux de circulation automobile? La question est posée et tous les élus locaux se sentent concernés, qui ont décidé de plancher ensemble.

Ce jeudi 24 mai, représentants du Conseil régional d’Ile-de-France, des Conseils départementaux, de la Métropole du Grand Paris, de la ville de Paris, de la préfecture de région et encore de plusieurs EPT (Etablissements publics territoriaux), étaient réunis sous l’égide du Forum métropolitain du Grand Paris (ex Paris métropole, ce syndicat mixte ouvert qui réunit les collectivités locales de la région pour réfléchir), pour lancer une grande concertation sur le sujet.

Un appel à candidature international a été lancé pour sélectionner quatre équipes pluridisciplinaires qui travailleront pendant plusieurs mois sur le devenir des autoroutes, du boulevard périphérique et des voies rapides ou structurantes du Grand Paris, à moyen et long termes (avec un jalonnement à 2030 et 2050, et des idées créatives pour 2024). Transports en commun, voitures autonomes, aménagements paysagers, transformation d’autoroutes ou du périph en boulevard urbain verdoyant… toutes les options sont ouvertes. Les équipes auront un an pour concilier efficacité des mobilités et limitation des nuisances. En principe, les équipes ne devraient pas travailler en vase clos. « Différents dispositifs (débats publics, conférence de citoyens…) seront prévus pour associer les citoyens, la société civile et les décideurs publics à la réflexion, tout au long du projet. Il s’agira ainsi de recueillir des avis et une expertise d’usage, susceptibles d’éclairer les équipes pendant leurs travaux, puis de débattre des scénarios imaginés par les équipes avec les citoyens », promet le Forum métropolitain, qui pilote le chantier. Suivra une exposition grand public des conclusions à l’été 2019. De quoi nourrir les programmes des candidats aux futures échéances électorales locales de 2020 et 2021.

«Notre territoire, bardé par le périphérique et traversé par l’A4, est très concerné par ce projet, motive Marie-Hélène Magne, première adjointe LR de Charenton-le-Pont et conseillère territoriale de Paris-Est Marne et Bois, citant l’AQ qui qui débouche au pied des immeubles de Charenton.  «Le projet urbain Bercy-Charenton ne peut pas se faire sans penser la mobilité en amont», rappelle l’élue. Tour à tour, chaque élu vient partager ses données et ses avis.

«Le réseau Île de France est densément occupé avec certains endroits qui vont jusqu’à 250 000 voitures/jours. Nous avons identifiés 800 km de voiries à repenser», explique Michel Cadot, préfet d’Île de France. Valérie Pécresse, présidente LR de la région, veut combattre l’«autosolisme». «Le grand problème aujourd’hui  est qu’il y a beaucoup d’utilisateurs seuls dans leur voiture. La région va développer sur les bandes d’arrêts d’urgences des pénétrantes (A1/A4/A6/A19) des capteurs intelligents, du covoiturage et des voitures autonomes», annonce-t-elle.  Paris partage le  constat. «Aujourd’hui nous avons une moyenne de 1,5 personnes par voiture, en passant à 1,7 les problèmes de congestion seraient réglés», fait remarquer Jean-Louis Missika maire-adjoint PS de Paris qui se projette aussi dans ce nouveau monde où «il devra y avoir cohabitation entre voitures autonomes et humaines».

Pas de question tabou dans ce grand remue-méninge, y compris concernant les péages autoroutiers.

 

 

La réflexion lancée ce jeudi s’appuiera aussi sur un livre blanc sur les mobilités durables à l’horizon 2030 publié en mars 2018. Télécharger le livre blanc.

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

12 commentaires pour Comment réussir le Grand Paris avec ses autoroutes ?
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi