Sécurité | Arcueil | 13/06
Réagir Par

Rodéos moto: le maire d’Arcueil porte plainte, le député Herbillon s’agace du report de législation

Rodéos moto: le maire d’Arcueil porte plainte, le député Herbillon s’agace du report de législation © Rainer Fuhrmann

Depuis une  quinzaine de jours, une dizaine de motos et autres quad vrombissent de la fin de l’après-midi jusque vers 22-23 heures près de l’ancien centre d’Arcueil, remontant à contre-sens la rue de la Fontaine.

Un amusement dangereux et particulièrement pénible pour les oreilles des riverains contre lequel le maire EELV, Christian Métairie, a porté plainte ce lundi, après une première tentative infructueuse la semaine d’avant. « On m’a d’abord recommandé de déposer une main courante mais cela ne me semblait pas à la hauteur et j’ai déposé plainte ce lundi pour nuisance sonore et mise en danger. Nous avons mis en place des caméras de vidéosurveillance début 2018 et disposons de toutes les photos permettant d’identifier parfaitement les personnes, d’autant qu’elles ne portent pas de casque. Nous souhaitons par ailleurs que les motos sans plaque  soient confisquées« , insiste l’élu qui indique avoir également interpellé le préfet par courrier et en urgence.

Au-delà des rodéos, l’élu mentionne la présence de trafics de stupéfiants autour de deux résidences de la rue de la Fontaine et dans les venelles qui y mènent. Une situation qui a empiré depuis plusieurs mois, s’inquiète le maire, qui rencontrait hier les habitants pour envisager les différentes solutions d’aménagement urbain pour lutter contre ce phénomène. « Nous envisageons la résidentialisation, c’est à dire la fermeture de la résidence, mais c’est compliqué car c’est un lieu de passage« , reprend l’élu qui insiste aussi sur la responsabilité de l’Etat pour faire respecter la sécurité sur place.

En dehors d’Arcueil, les rodéos perturbent régulièrement d’autres villes, à l’instar d’Alfortville il y a quelques temps. « Il y a eu un appel d’air lorsque nous avons refait l’axe principal du grand ensemble mais la situation s’est calmée grâce à l’intervention de la police municipale et des échanges avec les jeunes », tempère Michel Gerchinovitz, maire PS d’Alfortville.

De son côté, le député LR Michel Herbillon a laissé exprimer sa colère contre le report de la discussion sur la proposition de loi visant à lutter contre les rodéos motorisés qui était programmée le jeudi 7 juin, renvoyée plus tard pour pouvoir légiférer avant les vacances sur le populaire sujet des Fake News. « Cette Proposition de Loi vise à renforcer lourdement les sanctions pénales contre les auteurs de ces rodéos et instaure la confiscation obligatoire du véhicule. Actuellement, l’arsenal législatif ne permet pas de réprimer ces comportements, provoquant ainsi l’exaspération de nos concitoyens. Il est donc nécessaire de créer un délit spécifique pour permettre aux policiers, aux gendarmes et aux juges d’agir« , insiste dans un communiqué l’ancien maire de Maisons-Alfort, qui vient de saisir le président de l’Assemblée nationale pour que le sujet ne reparte pas aux oubliettes. Au passage, l’élu, qui rappelle avoir signé deux propositions de loi en ce sens en 2015 et 2017, en profite pour pointer que « ce texte n’aura d’effet que si les moyens d’interpellation des auteurs sont renforcés » et que « la qualité d’interpellation dépendra des moyens déployés sur le terrain et d’une formation accrue des forces de l’ordre pour intercepter les délinquants en toute sécurité.« 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement
et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

5 commentaires pour Rodéos moto: le maire d’Arcueil porte plainte, le député Herbillon s’agace du report de législation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *