Education | Accueil Val de Marne (94) Créteil | 08/03/2018
Réagir Par

La romancière Jakuta Alikavazovic en prise directe avec les lycéens de Gutenberg à Créteil

La romancière Jakuta Alikavazovic en prise directe avec les lycéens de Gutenberg à Créteil

Ce mardi au lycée Gutenberg de Créteil, la romancière Jakuta Alikavazovic (prix Goncourt du premier roman pour Corps volatils en 2007), s’est exprimée sur sa vision de l’écriture, son parcours personnel et ses sources d’inspirations dans l’amphi gonflé à bloc du lycée Gutemberg de Créteil.

« Aujourd’hui, j’avais peur de venir vous parler » commence-t-elle, faisant immédiatement le lien avec son expérience de la lecture « cette peur m’a poussé à lire, mais je lisais aussi pour me faire peur« . Les livres qui l’ont marquée : Stephen King, Lovecraft… Elle lit quelques extraits d’oeuvres, évoque ses origines étrangères,  ses doutes quant à un choix de nom de plume pour se détacher de son prénom peu courant en France, par peur, là encore, qu’il soit écorché ou oublié.

Un témoignage direct qui touche. « Elle parle de son propre livre et ce n’est pas un prof qui nous parle d’un autre auteur« , apprécie Mayer, élève de première. Nombreux sont les élèves qui lèvent la main pour demander des précisions sur sa façon d’écrire, ses inspirations, sa place en tant que femme écrivaine… La discussion se prolongera finalement une heure plus tard que prévu. « J’aime bien écouter parler ceux qui écrivent, même si je ne lis pas forcément », confie un ado. Cela donne-t-il envie d’écrire ? « En sortant de là, oui, c’est sûr, cela donne envie! Mais au final, je n’écrirai pas forcément », reconnaît Yassine.

Pour la romancière « rencontrer des gens pour lesquels la littérature n’est pas le centre du monde » est aussi rafraîchissant note-t-elle.  Et puis, « il est intéressant de savoir pourquoi ils ne lisent pas forcément« .

Ce mercredi, cette rencontre s’inscrivait dans le cadre d’une initiative organisée en partenariat entre le Conseil régional d’Île-de-France et la Maison des écrivains et de la littérature. Une trentaine de « Leçons de littérature » sont ainsi organisées  dans différents établissements de la région, avec 30 auteurs différents. Début février, Emilie de Turckheim était venue parler avec les lycéens de Camille Claudel à Vitry-sur-Seine.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour La romancière Jakuta Alikavazovic en prise directe avec les lycéens de Gutenberg à Créteil
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi