Politique locale | Le Kremlin-Bicêtre | 24/05/2018
Réagir Par

Sarah Benbelkacem rejoint aussi les non-inscrits au Kremlin-Bicêtre

Publicité

L'épidémie de démissions de groupes et de partis continue au Kremlin-Bicêtre. Ce jeudi 24 mai, c'est Sarah Benbelkacem qui a annoncé sa démission, à la fois du MRC et du groupe de la majorité municipale désormais rebaptisé par les soutiens du maire.

« Le groupe « Mouvement Républicain et citoyen, Parti Radical de gauche, et personnalités locales », auquel j’appartiens depuis 2014, est devenu sans mon accord « Le Kremlin-Bicêtre en avant, PRG et apparentés » en référence à l’association récemment créée par les soutiens de monsieur le maire. Je suis donc contrainte de le quitter. En effet, je suis convaincue que depuis sa mise en examen – et la reconnaissance partielle de certains faits qui lui sont reprochés – Jean Marc Nicolle n’est plus en mesure de conduire la majorité municipale. Demander la démission de monsieur le maire ne revient pas à le condamner. Je ne bafoue pas le principe de la présomption d’innocence, auquel je suis profondément attachée. Ma démarche a un seul et unique objectif : créer les conditions pour que les valeurs de gauche qu’il a brillamment portées depuis 1995 puissent encore guider la politique municipale du Kremlin-Bicêtre sur le long terme. Je siégerai désormais au sein du conseil municipal en non inscrit et n’intégrerai pas un éventuel nouveau groupe créé par le Mouvement Républicain et citoyen, que je quitte également. Je souhaite m’extraire de toute logique partisane. Les petits calculs, les guerres de pouvoir et d’égo ne m’intéressent pas. Je continuerai à travailler au service des Kremlinois avec le discernement qu’exige mon rôle d’élu, et qui semble faire cruellement défaut dans la période que nous traversons », détaille la maire-adjointe en charge de l’habitat et du logement, également conseillère territoriale.

L’élue n’annonce en revanche pas renoncer à ses délégations pour le moment.

Deux autres membres de la majorité et un élu d’opposition ont déjà annoncé depuis quelques jours qu’ils siégeraient parmi les non-inscrits. Par ordre chronologique d’annonce, il s’agit de Vincent Rousseau (ex MRC), Saïd Hassani (ex Modem), Jérôme Giblin (ex PS) et désormais Sarah Benbelkacem (ex MRC).

 

 

Si chaque démarche est individuelle, les nouveaux élus de gauche non-inscrits ne s’interdisent pas de se parler.

A lire

Au Kremlin-Bicêtre, Vincent Rousseau siégera seul

Au Kremlin-Bicêtre, Saïd Hassani aussi siégera en non-inscrit

Jérôme Giblin rejoint les non-inscrits au Kremlin-Bicêtre

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi