Politique locale | Val de Marne | 08/10
Réagir Par

Sophie Taillé-Polian quitte le PS pour Benoit Hamon

Soutien de Benoit Hamon, la sénatrice Sophie Taillé-Polian quitte le PS. Un départ moyennement apprécié du parti qui perd sa seule sénatrice du département.

Référente du candidat Benoit Hamon dans le Val-de-Marne lors de la primaire socialiste de 2017, Sophie Taillé-Polian s’était réjouie de son investiture mais était restée au PS en juillet suivant, lors de la création du mouvement Générations par le candidat battu au premier tour. A l’époque, elle ne savait pas encore si elle resterait ou pas au PS mais avait en tout cas indiqué qu’elle ne partirait pas en claquant la porte.

Depuis, la référente de l’ancien candidat a été élue au Sénat en septembre 2017 et a choisi de quitter le Conseil régional pour rester siéger dans l’opposition à Villejuif. Elle est restée au PS, attendant la recomposition du parti avec notamment l’élection du nouveau premier secrétaire.

En cette fin 2018, l’élue a décidé de franchir le pas, toujours sans claquer la porte. Elle a d’ores et déjà prévenu ses proches militants et compte s’expliquer ce mardi matin avec ses collègues parlementaires au Sénat avant d’exposer publiquement les raisons de son départ et sa vision de l’avenir politique. Avec elle, s’en va également Gilles Lafon, également conseiller d’opposition à Villejuif.

Les militants de Villejuif, eux, ont réagi publiquement en remerciant les deux élus « pour les nombreuses années d’engagement politique à leur côté » mais regrettent leur choix de rejoindre un mouvement politique « qui participe à la fragmentation de la gauche socialiste, écologiste et pro-européenne« . Les élus rappellent que ce sont les électeurs du Parti Socialiste qui leur ont confié leurs mandats, « et que ceux-ci peuvent à juste titre se sentir trahis. »

«Ce n’est pas en quittant la maison au moment où les choses sont plus difficiles que l’on rebâtit les fondations de la gauche de demain. Bien au contraire, c’est plus que jamais par un rassemblement au service des citoyens que la gauche de gouvernement doit se reconstruire», indique Pierre Bouget, secrétaire de section.

Pour le PS du Val-de-Marne, ce départ est un coup rude car il perd en même temps sa seule représentation au Sénat. « Nous avons 200 élus PS dans le département, qui lui ont fait confiance, et nous nous retrouvons sans sénatrice », regrette Jonathan Kienzlen, le premier fédéral, qui ne se montre pas très surpris. « C’est une déception politique mais aussi personnelle, car c’était quelqu’un que j’appréciais, mais je ne suis guère surpris. Il s’agit de la queue de comète des Hamonistes qui n’étaient pas encore partis« , analyse le conseiller régional. Le PS ne compte donc plus que deux parlementaire dans le Val-de-Marne, le député Luc Carvounas, qui vient de lancer sa « méthode » arc-en-ciel pour rassembler la gauche, et la députée européenne Christine Revault d’Allones-Bonnefoy, également habitante de Villejuif et candidate très probable aux élections européennes de 2019.

Au sein du Conseil municipal de Villejuif, Dominique Girard portera désormais seul les couleurs du parti à la rose.

A lire aussi :

Luc Carvounas défend le caractère novateur de sa Gauche arc-en-ciel

Le parcours d’obstacles du parlement européen : entretien avec la députée Christine Revault d’Allonnes

Mouvement Hamon : risque de débandade au PS Val-de-Marne?

« Hamon m’a fait prendre ma carte au PS »

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement
et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour Sophie Taillé-Polian quitte le PS pour Benoit Hamon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *