Mouvement social | La Queue-en-Brie | 15/02/2018
Réagir Par

STLG veut expulser les grévistes sans papiers des locaux

STLG veut expulser les grévistes sans papiers des locaux
Publicité

Après quatre jours d'occupation de la société STLG à La Queue-en-Brie par 9 salariés sans papiers en grève, la direction a déposé une demande en référé devant le TGI de Créteil pour obtenir leur expulsion des locaux.

« C’est une mesure classique pour déclarer notre occupation comme étant illégale par l’obtention d’un avis d’expulsion. Cela dit, nous avons toujours l’intention de rester sur place pour poursuivre le mouvement », prévient Philippe Jaloustre, responsable du collectif travailleur de la CGT 94.

Les représentants des grévistes sont convoqués cet après-midi au palais de Justice.

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

2 commentaires pour STLG veut expulser les grévistes sans papiers des locaux
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi