Transports | Valenton | 06/01
Réagir Par

Téléval-Câble A Créteil-Limeil: les élus mettent la pression

Téléval-Câble A Créteil-Limeil: les élus mettent la pression © Pixim

L’enquête publique sur le futur téléphérique Créteil-Limeil-Brévannes (Téléval – Câble A) se tiendra-t-elle bien avant la fin 2018, c’est ce qu’espèrent les élus locaux, inquiets de possibles retards sur la réalisation de ce nouveau mode de transport collectif urbain, alors que des études complémentaires ont alourdi à plusieurs reprises le processus.

Dans un courrier commun, les maires de trois des quatre villes concernées (Françoise Lecoufle à Limeil-Brévannes, Françoise Baud à Valenton et Sylvie Altman  à Villeneuve-Saint-Georges) et le président du Conseil départemental du Val-de-Marne, Christian Favier, demandent à Valérie Pécresse, présidente de Ile-de-France mobilités, l’autorité en charge des transports en commun dans la région, de programmer au plus vite un Comité de suivi  afin de faire le point d’étape sur le projet et « sur les sujets localisés qui méritent une meilleure coordination et un dialogue renforcé avec les collectivités et les habitants », précisent les élus. Concrètement, les élus espèrent ainsi pour valider  le Schéma de principe pour l’inscrire à l’ordre du jour du prochain Conseil d’Administration d’IDF Mobilités et de pouvoir lancer l’enquête publique et de garder le cap d’une mise en service en 2021.

« L’adoption du Schéma de Principe et l’engagement de l’Avant-Projet dans les plus brefs délais permettront également d’apporter des réponses plus précises aux questions en suspens, notamment concernant l’implantation des stations. Par ailleurs, il nous semble capital d’engager parallèlement les consultations nécessaires en mobilisant les financeurs du projet. La convention de financement actuelle, qui engage le Département du Val-de-Marne et la Région Ile -de-France, se tarit. Il devenu nécessaire de préparer dès à présent une nouvelle convention de financement au premier trimestre 2018 afin d’éviter toute mise en sommeil des études », pressent les élus.

Le futur téléphérique, attendu pour 2021, doit relier Créteil et Limeil en 17 minutes.  dans  5 stations.  Le tracé s’étendra sur 4,5 km et prévoit 5 stations Créteil Pointe du lac, Temps durables, Emile Zola, Emile Combes et Bois Matar à Villeneuve-Saint-Georges. Environ 30 pylônes seront installés, espacés de 150 mètres environ et feront 25 à 40 mètres de hauteur.Les cabines pourront accueillir 10 personnes grâce à deux rangées de 5 sièges face à face. Elles seront accessibles aux fauteuils roulants, poussettes et vélos en relevant les banquettes. Piloté par IDF Mobilités, le projet estimé à 120 millions d’euros sera cofinancé par le Conseil régional,  le Conseil départemental et l’Etat.

Voir tous les articles sur le projet Câble A – Téléval

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

4 commentaires pour Téléval-Câble A Créteil-Limeil: les élus mettent la pression

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *