Education | Villejuif | 17/05
Réagir Par

28 jours sans professeur au CM2 A de George Sand à Villejuif

28 jours sans professeur au CM2 A de George Sand à Villejuif
Publicité

Au terme d'une occupation de l'école, de courriers au ministre, aux élus locaux, aux parlementaires et d'audiences à l'Inspection académique, les élèves de CM2A de l'école George Sand de Villejuif devraient bien avoir leur enseignant chaque jour jusqu'à la fin de l'année scolaire, mais ils auront quand même perdu 28 jours de cours, l'équivalent de 7 semaines de classe, soit près d'un cinquième de l'année scolaire.

«Au début de l’année, il y a eu une remplaçante car la professeure était en congé maternité. Elle avait un peu de mal à tenir la classe qui accueille 25 élèves dont quelques perturbateurs. A partir de la Toussaint, les absences perlées d’un jour ou deux ont commencé, parfois remplacées, parfois non, mais la situation a vraiment dérapé après Noël avec des arrêts maladie plus longs et non remplacés», raconte un père d’élève.  En janvier-février, au coeur de l’hiver, les remplacements étaient en effet tendus. «Il y avait souvent deux ou trois enseignants absents et non remplacés dans l’école. Certains élèves rentraient chez eux et d’autres étaient dispatchés dans les classes, élevant leur effectif à 36-37, ce qui perturbe l’enseignement», témoigne une élue de l’association de parents autonome de l’école.

«Je suis allé voir l’inspectrice de circonscription avant les vacances de février et nous avons fait un premier courrier à l’Inspection académique, resté sans suite, puis nous avons écrit en parallèle aux élus. Après les vacances de février, une solution a été trouvée et une remplaçante stable a bien repris la classe en mains, mais malheureusement elle a eu un accident de voiture et a donc été arrêtée à nouveau, et non remplacée», poursuit le père d’élève, qui chiffre avant les vacances de printemps le nombre de jours non remplacés à l’équivalent de sept semaines de cours…

Cette fois, les parents voient rouge et décident d’occuper l’école. Ils sont alors reçus en audience par toute une équipe à l’Inspection académique. «Une remplaçante avait commencé en début de semaine avant d’être envoyée à Fresnes. Elle a été rappelée en urgence à Villejuif, c’est tant mieux pour nous mais on habille Pierre avec Paul! Ce que nous demandons, c’est de la continuité pédagogique», réclame le père.

 

 

Depuis la rentrée de printemps, les élèves du CM2 A ont enfin retrouvé une enseignante de manière stable, avec l’assurance qu’elle resterait affectée dans la classe jusqu’à la fin de l’année. «Nous avons également obtenu que soit proposé un stage réussite d’une semaine cet été, qui se tiendra a priori début juillet. Nous aurions préféré qu’il y en ait deux, début juillet et fin août, pour permettre plus de choix aux parents et rattraper un peu plus», indique la représentante de parents d’élèves. «Le problème est que ce genre de dysfonctionnement fait fuir les parents qui ont la possibilité de mettre leurs enfants dans le privé», ajoute l’élue.

A l’Inspection académique, on confirme que le «problème est réglé» avec l’affectation de l’enseignante jusqu’à la fin de l’année et l’on acte également qu’il y aura bien un stage de réussite.

A lire aussi :

CM1 à Champigny-sur-Marne : 33 jours sans cours et déjà 20 remplaçants

CM1 sans prof à Champigny-sur-Marne: redoublement ou cours particuliers?

CM1 à Champigny-sur-Marne: les élèves obtiennent un professeur à plein temps

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Accident de voiture, Inspection académique, parents d'élèves,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi