Enfants | Accueil Val de Marne (94) Alfortville | 18/12/2019
Réagir Par

A Alfortville, la crèche départementale Louis Blanc va être entièrement rénovée

A Alfortville, la crèche départementale Louis Blanc va être entièrement rénovée

Dans le cadre du plan de création de 500 places supplémentaires dans les crèches départementales du Val-de-Marne, la collectivité a prévu la rénovation complète de la crèche Louis Blanc à Alfortville.

D’ici 2022, cet équipement pourra accueillir 70 enfants, soit 10 places de plus.

Le chantier a déjà démarré depuis plusieurs mois et le premier étage de cet équipement bâti en 1955 a fait l’objet d’un réaménagement complet. Près de 210 mètres carrés de surface utile ont été gagnés en intégrant un logement de fonction inutilisé ainsi que des bureaux de la PMI, aujourd’hui regroupée dans le quartier Micolon. La couverture, les menuiseries extérieures ainsi que le mobilier ont été remplacés. «Désormais, nous avons davantage de salles dans lesquelles nous pouvons scinder les enfants en plus petits groupes ce qui est un gage de sécurité», explique la directrice Véronique Kraemer. Des salles de change ont été conçues pour permettre au personnel de pouvoir garder un œil sur ce qu’il se passe dans le reste de la salle de vie.

A l’issue de cette première phase de travaux qui a nécessité de fermer l’établissement, les enfants et les agents ont pu retrouver leur crèche le 18 novembre et profiter de la nouvelle configuration des lieux. Ils vont devoir a nouveau se répartir dans les autres crèches départementales d’Alfortville qui en compte trois, pour la seconde phase de travaux qui devrait se dérouler de juillet à décembre 2020. Cette fois-ci, il s’agira de réaliser l’isolation des murs par l’extérieur, d’achever les travaux de ventilation et de réaménager la partie rez-de-chaussée ainsi que le jardin qui sera légèrement agrandi.

Avant les travaux, la crèche départementale Louis Blanc pouvait accueillir 60 enfants répartis en trois sections d’âges. Pendant la durée de ses travaux qu’il était impossible de réaliser en site occupé, les effectifs ont été réduits à 40 enfants en 2019. Ils devraient remonter à 50 en janvier 2020 avant de pouvoir en accueillir 70 à l’issue du chantier. «Il faut retenir le côté positif de ces travaux, ils vont permettre d’ouvrir des places en janvier ce qui est très rarement le cas en temps normal !», motive Isabelle Santiago, conseillère départementale du canton d’Alfortville.

Ce chantier d’un coût global de 4,4 millions d’euros s’inscrit dans le cadre du dispositif de création de 500 places supplémentaires dans les crèches départementales avec en 2020 d’autres travaux de rénovation/agrandissement à Orly et à Chevilly-Larue. «Nous ne nous contentons pas seulement d’augmenter le nombre de place, nous cherchons aussi à améliorer la qualité de l’accueil des enfants et du personnel», défend Christian Favier, président du département.

ici l’une des salles du rez-de-chaussée qui doivent être réaménagées lors de la phase 2
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi