Publicité
Publicité : Ordival 94
Politique locale | Chennevières-sur-Marne | 03/07
Réagir Par

A Chennevières-sur-Marne: l’équipe Barnaud prépare les municipales 2020

A Chennevières-sur-Marne: l’équipe Barnaud prépare les municipales 2020
Publicité

Depuis son élection en 2015 (suite à l’annulation de 2014), la majorité municipale de Jean-Pierre Barnaud a déjà subi plusieurs défections et le dernier Conseil municipal en laisse entrevoir d’autres. C’est dans ce contexte que les élus de la majorité viennent de signer un texte de soutien au maire en vue des municipales de 2020.

Pour rappel des épisodes précédents, Jean-Pierre Barnaud a été élu avec l’étiquette Modem et le soutien de l’UDI et de LR dès le premier tour de l’élection municipale partielle de 2015. Voir article. Cette élection se tenait après l’annulation de l’élection de 2014 lors de laquelle le maire, qui avait constitué une liste citoyenne droite-gauche au premier tour, avait fusionné avec Dany Grouzelle (LR) au second tour contre l’avis d’une partie de ses colistiers, en inscrivant certains colistiers de 1er tour sur sa liste de 2nd tour sans leur consentement. Le maire reste par ailleurs mis en examen pour cette affaire. Voir article. En 2015, l’alliance avec Dany Grouzelle s’est faite d’emblée, ce qui a contribué à la victoire dès le premier tour. La relation avec ce dernier s’est toutefois rapidement gâtée, cristallisée au moment de l’élection des conseillers territoriaux (voir article). Avec deux autres élues de la majorité, également déchues de leurs délégations, l’ancienne tête de liste de 2014 a constitué son propre groupe début 2016. Voir article. Fin 2016, deux nouveaux élus de la majorité municipale se voient retirer leurs délégations et rejoignent les bancs de l’opposition, d’abord Roger Dupré, l’ancien secrétaire de section LR (voir article), puis Ousseynou Seck (voir article). La majorité municipale reste toutefois confortable avec 21 élus contre 12 dans l’opposition.

Cheffe de file Modem, Marie-Christine Dirringer prend ses distances

Lors du dernier Conseil municipal toutefois, une nouvelle ligne de fracture s’est dessinée avec le vote contre une délibération concernant le prolongement d’un an de la DSP (délégation de service public) restauration scolaire par Marie-Christine Dirringer, première adjointe Modem, cheffe de file de son parti pour les municipales de 2020, et Serge Oréal. Un vote perçu comme un signal de partition, à moins d’un an des municipales. Ce mercredi, 15 élus de la majorité ont donc réaffirmé dans un bref communiqué, leur soutien au maire sortant.

15 élus réaffirment leur soutien au maire

«Nous, élus de la majorité municipale de Chennevières-sur-Marne, manifestons notre soutien sans réserve à l’action de Jean-Pierre Barnaud et l’appelons à poursuivre son action en se présentant à l’élection municipale de 2020. Nous avons la certitude qu’il peut et qu’il doit continuer sa politique de redressement de Chennevières-sur-Marne, après la trentaine d’années d’immobilisme des municipalités précédentes», cosignent Jean-Louis Poujol, Annie Pellet-Schiffrine, Jacques Driesch, Christine Courtois, Didier Sthorez, Anne-Marie Vialatoux, Richard Della-Mussia, Eliane Barbier, Jean-Jacques Le Tarnec, Françoise Trouville, Christiane Cornu, Claude Carvalho, Jonathan Driesch, Félicia Boisne-Noc et Didier Tremoureux. Parmi les cinq élus non signataires, l’adjoint Jean Rapti indique qu’il se donne le temps de la réflexion et souhaite d’abord avoir un entretien avec le maire sortant.

Jean-Pierre Barnaud, Modem ou pas Modem ?

De son côté, Jean-Pierre Barnaud confirme son intention de se représenter en privilégiant une campagne courte, afin de pourvoir s’investir le plus longtemps possible à 100% dans ses missions de maire, explique-t-il. L’élu indique vouloir faire campagne au-delà des étiquettes mais se revendique comme élu Modem. Ce que le Modem 94 dément. La Commission des conflits devrait trancher. A défaut du soutien du Modem 94, le maire indique avoir celui de la députée de la circonscription, Maud Petit. Reste une grosse inconnue : la position de LREM.

Par ailleurs, le groupe des anciens colistiers de premier tour du maire, mené aujourd’hui par Laurence Grandjean, continue de travailler, tout comme celui de Dany Grouzelle qui ne cache pas son intention de se représenter. Mais l’heure n’est pas encore à la sortie du bois, plutôt à l’observation et aux échanges informels.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

8 commentaires pour A Chennevières-sur-Marne: l’équipe Barnaud prépare les municipales 2020
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi