Education | Accueil Val de Marne (94) Chevilly-Larue | 22/02/2019
Réagir Par

A Chevilly-Larue, le lycée Pauline Roland réclame l’égalité des spécialités

A Chevilly-Larue, le lycée Pauline Roland réclame l’égalité des spécialités

Alors que les lycées de Cachan, Fresnes, du Kremlin-Bicêtre, de Thiais ou de Vitry-sur-Seine offrent chacun entre sept et dix spécialités aux élèves de seconde, dans le cadre de la réforme du lycée, celui de Pauline Roland, à Chevilly-Larue, n’en compte que cinq. Une inégalité territoriale inacceptable pour la ville et pour les parents d’élèves. Reçus au rectorat ce jeudi 21 février, ils ont lancé une pétition pour porter leur voix.

«Créant une situation de concurrence entre les lycées du district, favorisant les stratégies d’évitement des familles et portant gravement atteinte à l’essor du lycée Pauline Roland, à la diversité et donc à la richesse de l’enseignement qui y est dispensé, cette mesure n’est ni acceptable ni acceptée», dénonce la maire PCF, Stéphanie Daumin.

Lancée par la FCPE, une pétition fait valoir «l’obligation pour les élèves de « choisir » les spécialités proposées dans son lycée de secteur et non pas les spécialités vers lesquelles il veut se diriger car le recteur refuse les dérogations (l’autre « choix » possible serait d’aller dans le privé !)», ce qui constitue une inégalité par rapporta aux lycées voisins.  «L’éducation nationale propose un enseignement via le CNED !!!! pour compenser le manque de spécialité (enseignement sans professeur, en autonomie, payant…)», s’indigne la pétition, à cette heure déjà signée par plus de 300 personnes.

«Un diplôme local dont les sujets seront choisis sur place, les copies seront corrigées localement et avec une part de contrôle continu pour l’obtention du baccalauréat. La réputation du lycée d’origine devient, de fait, décisive pour l’accès à l’enseignement supérieur avec le système Parcoursup», s’alarme la pétition.

 

 

Voir la pétition

«D’autres formes de mobilisation seront amenées à voir le jour si le Rectorat refusait de reconsidérer sa position», prévient la maire.

Rentrée 2019 en Val-de-Marne: enseignements de spécialité par lycée

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi