Festival | Accueil Val de Marne (94) Créteil | 22/03
Réagir Par

A Créteil, le festival International Films de Femmes aborde le métissage

A Créteil, le festival International Films de Femmes aborde le métissage
Publicité

La 41ème édition du Festival International de Films de Femmes commence ce vendredi 22 mars à la Maison des arts de Créteil. Jusqu’au 30 mars, près de 150 films proposent le regard de réalisatrices du monde entier avec cette année le thème du métissage comme fil rouge.

«Notre monde est bouleversé par le grand mixage / métissage de nos sociétés et les errances géographiques des peuples livrés à l’abandon. L’an dernier nous avions lancé le slogan : la colère en partage, cette année nous pourrions y ajouter le fait que notre attention a été captée par le métissage de nos sociétés et le grand mixage géographique des peuples. De vieilles batailles se réveillent partout dans les sociétés européennes, qui parfois tournent le dos à la démocratie. La ségrégation reprend du service, ici comme aux USA, en Amérique Latine comme au cœur de l’Europe. Elle fait tourner ses manèges et déploie des pièges qui menacent la qualité de nos choix et valeurs. Le cinéma des femmes que nous défendons parle, lui, de nos rêves et de l’intrusion des systèmes économiques dominants dans nos univers privés», défend Jackie Buet, directrice du Festival

Invitée d’honneur de cette édition : la réalisatrice Euzhan Palcy. L’occasion de célébrer son œuvre, la mémoire de Nelson Mandela et la naissance si difficile de la démocratie au pays de l’Apartheid. Hommage également à la réalisatrice libanaise Jocelyne Saab, décédée en janvier 2019, avec la projection du film Dunia, et à la cinéaste ukrainienne Kira Mouratova, disparue en 2018, à travers Brèves Rencontres, une de ses œuvres « empêchées » en ex-URSS.

Karine Spaorta qui a chorégraphié Le Quai de Ouistreham de Florence Aubenas, sera également présente, ainsi que la journaliste Audrey Pulvar, membre du jury.

 

 

Voir le programme complet

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi