Publicité
Publicité : Fête des solidarités
Décès | Accueil Val de Marne (94) Ivry-sur-Seine | 03/10
Réagir Par

A Ivry-sur-Seine, la chute fatale de Fadela laisse présager un nouveau féminicide

A Ivry-sur-Seine, la chute fatale de Fadela laisse présager un nouveau féminicide
Publicité

Fadela est morte mardi soir au pied d’une tour de la rue Maurice Coutant à Ivry-sur-Seine après avoir chuté de son appartement situé au 12e étage. Le parquet de Créteil a ouvert une enquête pour homicide involontaire. Le compagnon de la victime, déjà condamné pour des violences contre la jeune femme de 21 ans est en garde à vue.

Les circonstances de ce drame restent encore à déterminer mais selon les premiers éléments de l’enquête, un dispute a éclaté dans la chambre qu’ils occupaient chez les parents de la jeune femme. L’homme âgé de 24 ans a pris la fuite avant l’arrivée des secours avant d’être arrêté ce mercredi et placé en garde à vue.

«Tristesse et colère devant ce qui semble être le 113e féminicide de l’année en France, à Ivry. J’ai assuré aujourd’hui la famille du soutien de la Municipalité. Face à ce fléau, le président Macron n’a pas le choix : tous les moyens doivent être mis en oeuvre d’urgence pour que cessent toutes les formes de violences faites aux femmes et faire reculer les dominations patriarcales», a réagi Philippe Bouyssou, maire d’Ivry-sur-Seine.

Le mouvement #NousToutes qui œuvre contre les violences sexistes et sexuelles et fait le décompte des victimes, a partagé sa colère sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, sur plusieurs panneaux d’affichage d’Ivry-sur-Seine, des messages ont été écrits pour déplorer un décès lié à un contexte de violences conjugales. «113e féminicide pour notre voisine, ni oubli, ni pardon», peut-on lire ce jeudi, peint en lettres capitales sur des draps blancs.

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi