Incendie | Limeil-Brévannes | 29/03
Réagir Par

A Limeil-Brévannes : le centre socioculturel incendié à la voiture bélier

Publicité

Alors que le Conseil municipal de Limeil-Brévannes s'achevait ce jeudi 28 mars, vers 21 heures 15, les téléphones ont commencé à sonner de partout. Quelques instants plus tôt, une voiture bélier avait foncé dans une salle du centre socio-culturel Christian Marin, avant d'être incendiée.

De quoi provoquer un incendie spectaculaire dans ce centre qui avait déjà subi les flammes le 30 décembre, suite à un problème accidentel de circuits électriques. Le centre venait juste d’ouvrir à nouveau il y a peu, pleinement opérationnel.
«Nous allons essayer de clôturer la salle qui a été incendiée pour pouvoir continuer à exploiter le reste du bâtiment», explique-t-on au cabinet de la maire.

«Ce soir nous subissons avec sidération un nouvel incendie des locaux du centre socio-culturel Christian Marin. Les services et la municipalité s’engagent avec détermination aux côtés des familles qui sont les premières à subir ces situations violentes.  Il est nécessaire d’apporter une réponse collective avec l’ensemble des partenaires, nous attendons particulièrement un soutien des services de l’Etat. Chacun doit assumer son rôle et sa responsabilité. Du côté de la municipalité, nous sommes déterminés à prendre toutes les mesures nécessaires pour permettre à chaque Brévannais de vivre sereinement et paisiblement dans son quartier», a pour sa part déclaré la maire, Françoise Lecoufle, laquelle s’est rendue ce matin à l’école voisine Mireille Darc pour échanger avec les familles.

C’est la police municipale qui est arrivée la première sur les lieux ce jeudi, suivie des pompiers et de la police nationale et de son laboratoire scientifique. Les pompiers sont revenus ce matin vers 9h pour vérifier les points chauds. «Nous avons fait surveiller le site toute la nuit par des maîtres chiens pour protéger les nouveaux matériels. Pour l’instant, nous n’avons pas encore une estimation précise des dégâts», précise-t-on en mairie.

 

 

L’incendie n’a fait aucune victime. L’enquête est cours pour tenter d’identifier les auteurs et confirmer si la voiture utilisée était volée ou pas.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi