Société | Saint-Mandé | 22/01
Réagir Par

A Saint-Mandé, des étudiants ergonomes ont planché sur le confort des retraités

Publicité

Durant trois jours, une vingtaine d’étudiants du master d’Ergonomie de l’Université d’Orsay sont venus interroger les habitants d'une maison de retraite de Saint-Mandé, Les Sénioriales. Objectif : cerner les difficultés quotidiennes des résidents pour proposer des améliorations. Pour leur première approche du terrain, les étudiants ont dû plancher sur la question de « l’habillement quand on est senior ».

Après trois jours sur places, ils ont pu exposer leurs conclusions et leurs propositions devant la dizaine de résidents ayant participé au projet. Grâce à l’opération, les seniors ont pu faire remonter des demandes concrètes auprès de la structure. Ils demandent l’installation de porte-manteaux ou de tabourets près de la machine à laver par exemple. Les seniors ont également pu échanger autour des stratégies qu’ils mettent en place pour surmonter les difficultés du quotidien, et s’inspirer les uns les autres. Ces rencontres ont permis de lever certains tabous. Pour la première fois, l’une des résidentes a osé demander de l’aide pour mettre un bracelet qu’elle avait renoncé à porter, faute de pouvoir l’enfiler seule..

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi