Politique | Villiers-sur-Marne | 24/01
Réagir Par

Affichage libre : les socialistes de Villiers-sur-Marne attaquent la mairie

Publicité

Depuis plusieurs semaines à Villiers-sur-Marne, les élus PS constatent que les affiches représentant leur chef de file Frédéric Massot sont recouvertes par celles de la municipalité. Après constat d'huissier, ils viennent de porte plainte pour entrave à la liberté d'expression.

 « Depuis plusieurs semaines, nos affiches sont systématiquement recouvertes de feuilles blanches et sont remplacées par des affiches relayant une information municipale », déplore le groupe PS. Après contestations d’huissier, Frédéric Massot a porté plainte le 10 janvier dernier pour entrave concertée, avec destruction ou dégradation, à l’exercice de la liberté d’expression.

Certaines affiches de Frédéric Massot ont été recouvertes d’affiches blanches. L’une d’entre elle, à moitié décollée, s’est révélée être une affiche de la mairie de Villiers-sur-Marne. En parallèle, les services municipaux ont également placardé sur le même panneau d’affichage libre un flyer concernant la page Facebook de la ville.

« Cette tentative de censure prouve aussi que notre mobilisation auprès des Villiérains fait de nous l’opposition crédible capable de répondre à leurs attentes. Elle montre aussi que Frédéric Massot est aujourd’hui le seul candidat en capacité d’incarner l’alternance et de proposer une alternative à la politique municipale actuelle », estime le groupe d’opposition.

 

 

« Nous réalisons des campagnes d’affichage régulièrement. Il n’y a aucune raison que nos services collent des affiches à l’envers ! Avant que nous ne collions nos affiches sur le panneau, d’autres personnes l’avaient fait avant nous. M.Massot les a probablement lui-même collées sur des affiches pré-existantes. C’est le principe du libre affichage », répond-on au cabinet du maire.

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Frédéric Massot, , Justice, Politique, Villiers-sur-Marne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi