Publicité
Publicité : Ordival 94
Justice | Alfortville | 25/06
Réagir Par

Alfortville : les occupants de Chronopost priés de rester à l’extérieur du site

Alfortville : les occupants de Chronopost priés de rester à l’extérieur du site
Publicité

Le juge des référés du TGI de Créteil a ordonné ce mardi aux occupants du parking client de l’entrepôt Chronopost d’Alfortville de libérer les lieux. Cette décision n’entame pas le moral des manifestants qui vont poursuivre leur mobilisation devant le portail, sur la voie publique.

Une vingtaine de manifestants qui occupaient depuis le 11 juin le parking de l’agence Chronopost d’Alfortville réservé à la clientèle en sont sortis ce mardi après-midi. Ils venaient de recevoir par mail la décision du juge des référés du TGI de Créteil demandant son évacuation. Cependant, la requête de l’avocat de Chronopost n’a pas été complètement suivie par le magistrat puisqu’il réclamait également l’évacuation des abords de l’agence où les membres du collectif de sans papiers de Vitry, les intérimaires grévistes de sous-traitants de Chronopost et des organisations syndicale ont installé barnums, tentes et sono.

«C’est une décision qui, quelque part, nous arrange un peu parce qu’elle va permettre à nos camarades qui étaient bloqués de l’autre côté depuis deux semaines de pouvoir retrouver leur liberté. D’autant qu’avec ces épisodes de chaleurs, il est bon qu’ils aillent de temps en temps se mettre au frais dans un foyer. Le juge a été plutôt clément car il s’est seulement contenté de demander aux grévistes de quitter le parking, pas d’astreinte ni de condamnation aux dépens», retient Thierry Lescant de Solidaires Val-de-Marne.

A présent, le mouvement pourra compter sur la participation de la vingtaine d’hommes qui occupaient jusqu’alors le parking client de Chronopost pour des actions revendicatives comme ce mercredi avec une manifestation devant l’agence La Poste de la dalle de Créteil où se situe la direction régionale du groupe. Le député LFI Eric Coquerel ou le porte-parole du NPA Olivier Besancenot sont attendus pour ce rassemblement prévu à 17 heures. Pour rappel, ce mouvement de grève entamé il y a deux semaines vise à obtenir la régularisation d’une trentaine d’hommes, sans papiers, ayant assuré des missions d’intérim pour des sous-traitants de Chronopost.

https://94.citoyens.com/2019/alfortville-occupation-de-chronopost-par-des-sans-papiers-employes-par-des-sous-traitants,12-06-2019.html

 

https://94.citoyens.com/2019/chronopost-alfortville-travailleurs-sans-papier-et-journaliste-au-tribunal,19-06-2019.html

https://94.citoyens.com/2019/occupation-a-chronopost-alfortville-le-casse-tete-du-juge-des-referes,21-06-2019.html

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Audience en référé, Chronopost, , Justice, , Solidaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi