Transports | Accueil Val de Marne (94) Chennevières-sur-Marne | 13/09
Réagir Par

Altival : enquête publique sur le tracé

Altival : enquête publique sur le tracé
Publicité

Dernière étape avant la déclaration d’utilité publique pour la première phase d’Altival. Cette voie en site propre réservée aux bus reliera d’abord la gare RER A de Noisy-le-Grand à Chennevières-sur-Marne, avant de se prolonger dans un deuxième temps jusqu’à la station de Sucy-en-Brie.

L’objectif est de permettre à plusieurs lignes de bus de gagner du temps pour rejoindre les deux gares de RER A et la future gare Grand Paris Express 15 Sud à Noisy Champs.

La première tranche, prévue jusqu’à l’avenue de Coeuilly à Chennevières d’ici 2025, fait l’objet d’une enquête publique du 30 septembre au 4 novembre pour mise en compatibilité des plans d’urbanisme des villes traversées.

Ce couloir de bus passera à la fois par des routes existantes (RD3, RD10, RD4) et un nouvelle voie créée dans le prolongement de la RD10, au niveau de la VDO (la friche anciennement réservée à une rocade qui n’a pas vu le jour et qui fait actuellement l’objet d’un aménagement urbain). Il bénéficiera aussi d’un système de priorité aux feux. Altival traversera les communes de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), Bry-sur-Marne, Villiers-sur-Marne, Champigny-sur-Marne et Chennevières-sur-Marne (Val-de-Marne).

Le coût de cette première tranche est de 116 millions d’euros. Les études d’avant projet, d’un montant de 2,65 millions, d’euros seront financées par la région à hauteur de 49%, l’Etat à hauteur de 21%, dans le cadre du CPER (Contrat de plan Etat-Région) et le département à hauteur de 30%.

Mise en service en 2025

Les études de conception devraient être finalisées en 2020. Une nouvelle enquête publique sera alors nécessaire pour obtenir l’autorisation environnementale avant le démarrage effectif des travaux. Le premier coup de pioche est attendu en 2021 pour une livraison en 2025, en même temps que la ligne 15 Sud du Grand Paris Express.

Enquête publique mode d’emploi

L’intégralité du dossier sera à disposition à ces dates, avec possibilité de déposer des remarques sur le site Internet de l’enquête publique.
Le projet est présenté en détail sur un site dédié Altival.fr. L’avis de l’Autorité environnementale est également disponible. (Télécharger l’avis) Tous les éléments sont aussi à disposition sur le site Internet de la préfecture et dans les mairies des villes concernées.

La commission d’enquête publique sera présidée par Nicole Soilly, cadre supérieure à la Poste, retraitée, assistée de Jean-Pierre Chaulet, général de gendarmerie, retraité et de Marc Pâques, professeur des universités.

Réunion publique le 8 octobre à Champigny

Une réunion publique sur le projet se tiendra le lundi 8 octobre à 19 heures à Champigny-sur-Marne, salle Youri Gagarine.

Voir tous les articles concernant Altival

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Altival : enquête publique sur le tracé
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi