Transports | Val de Marne | 29/01
Réagir Par

Aménagement et transports en Val-de-Marne – les brèves du 29 janvier 2019

Publicité

Une navette pour compenser la déviation de la ligne de bus 131 -  Voeu contre Charles de Gaulle Express au Conseil départemental - Appel à projets pour inventer les mobiliers urbains autour des gares Grand Paris Express  - Attribution du premier marché de génie civil de la ligne 17 du Grand Paris Express - Inauguration des rampes de la RD7 à Villejuif - Le projet Charenton Bercy mise sur le participatif - Saint-Mandé ville prudente.

Transports

Une navette pour compenser la déviation de la ligne de bus 131

Alors que les stations entre Chastenet de Géry et Place du 8 mai 1945 ne sont plus desservies entre le Kremlin-Bicêtre et Villejuif  depuis août dernier suite à un risque d’affaissement de la voirie sur une portion du boulevard Chastenet, une navette sera mise en place à partir du 11 mars entre Porte d’Italie, Kremlin-Bicêtre et Villejuif pour desservir les secteurs touchés tout en contournant la zone interdite de circulation. Cette navette s’ajoutera à la ligne 131 telle que déviée aujourd’hui. La mise en place de cette navette représente un coût de 650 000 euros pris en charge par Île-de-France Mobilités à 100%, indique l’autorité de transports de la région.
Circuit exact de cette navette : Porte d’Italie – Avenue de Fontainebleau – Avenue Eugène Thomas – rue de Verdun – Boulevard Chastenet de Géry – rue René Thibert – rue Eugène Pottier – Boulevard Chastenet de Géry – Avenue Charles Gide – Avenue Gabriel Péri – Avenue Paul Vaillant-Couturier – Avenue du Président Salvador Allende – rue Marcel Grosmenil – Place du 8 mai 1945. Intervalle d’environ 15’ en heures de pointe et environ 20’ en heures creuses.


Le Val-de-Marne vote à l’unanimité un vœu pour suspendre le Charles de Gaulle Express

Alors que le Conseil d’administration d’Île-de-France Mobilités de demandé en décembre à l’État de suspendre le projet Charles de Gaulle Express au profit d’une réorientation des lignes actuelles, notamment le RER B,  tout comme la ville de Paris et le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, le Conseil départemental du Val-de-Marne a voté ce lundi un voeu à l’unanimité allant dans le même sens. « Il serait insupportable de faire primer un projet profitant surtout aux personnes faisant le transit entre les aéroports d’Orly et de Charles De Gaulle, soit 20 000 passagers quand dans le même temps, 900 000 passagers utilisent le RER B au quotidien et subissent la réduction de la fréquence de leurs trains », s’est exprimé Christian Métairie, président du groupe Gauche Citoyenne-EELV. Initialement, ce projet de vœu demandait à l’État de renoncer au Charles de Gaulle express mais l’intitulé à finalement été modifié pour ne plus demander que la suspension du projet sur demande du président du groupe d’opposition LR Val-de-Marne Autrement Olivier Capitanio. Ce vœu a finalement été voté à l’unanimité.


Grand Paris Express : un appel à projets pour inventer les espaces publics

La Société du Grand Paris, Île-de-France Mobilités, et l’Association des Maires d’Ile-de-France (AMIF) lancent un appel à projets pour imaginer les espaces publics qui entoureront les gares du Grand Paris Express. L’objectif de penser le mobilier urbain comme élément de sécurité.
Inscriptions en ligne sur www.innovation.societedugrandparis.fr/n6-mobilier-securitaire Le palmarès des projets retenus sera annoncé en avril lors du Salon des Maires d’Ile-de-France et les expérimentations débuteront en septembre pour une durée de six mois avant évaluation.
L’esplanade Jean Moulin de Bobigny accueillera quatre expérimentations.

 

 

Attribution du premier marché de génie civil de la ligne 17 du Grand Paris Express

La Société du Grand Paris a attribué le premier des trois marchés de génie civil de la ligne 17 Nord du Grand Paris Express au groupement d’entreprises européennes « Avenir » constitué de : Demathieu Bard Construction (mandataire), Impresa Pizzarotti & C. S.P.A., ImpleniaFrance SA, Implenia Suisse SA, Implenia Spezialtiefbau GmbH, BAM Contractors, GALERE, Wayss & Freytag Ingenieurbau AG (cotraitants). Ce marché d’un montant de 439,4 millions d’euros (hors taxes) concerne les travaux du lot 1 de la ligne 17 Nord entre l’ouvrage d’entonnement Est de la ligne 17 Sud, situé sur la commune du Bourget, et le site du Triangle de Gonesse sur la commune de Gonesse.
Les travaux intègrent la réalisation : du génie civil des gares Le Bourget Aéroport et Triangle de Gonesse ; d’un tunnel foré au tunnelier sur une longueur totale d’environ 6 km ;  du génie civil d’une tranchée couverte et d’une tranchée ouverte ; du génie civil de 7 ouvrages annexes.
La mise en service de ce tronçon est prévue en 2024 pour la gare du Bourget Aéroport et à l’horizon 2027 pour la gare Triangle de Gonesse.

Aménagement

Inauguration des rampes de la RD7 à Villejuif

Les nouvelles rampes de l’avenue de Paris (RD7) à Villejuif ont été inaugurées ce samedi 26 janvier. Cet investissement de 5 millions d’euros a été financé à 89 % par le Conseil départemental du Val-de-Marne, 6 % par Ile-de-France Mobilités et 5% par le Conseil régional. «Après 19 mois de travaux, cette inauguration marque l’aboutissement d’un projet d’ampleur, élaboré en concertation avec 250 personnes, riverains et commerçants. Longtemps perçues comme une coupure urbaine, les rampes réaménagées permettront d’apaiser et de sécuriser les déplacements de tous les usagers, de développer un cadre de vie agréable en valorisant l’espace public, d’assurer l’accessibilité des personnes à mobilité réduite. Ces travaux renforceront les itinéraires cyclables et amélioreront également le fonctionnement de la ligne du bus 185.  Ce sont 400 mètres de voirie qui ont été réaménagés, 3 traversées piétonnes sécurisées, 10 ralentisseurs créés, 2 arrêts de bus mis aux normes d’accessibilité et 17 arbres plantés. Les rampes ont également été réduites sur 20 mètres et une vitesse de 30km/h a été instaurée sur les voies basses», détaille le département.


Le projet Charenton-Bercy mise sur le participatif

Après les marches exploratoires en novembre dernier, la ville de Charenton met en place des ateliers thématiques et participatifs sur inscription pour poursuivre la réflexion autour du futur quartier Charenton-Bercy. Ces groupes de travail composés de 40 personnes se réuniront autour de 5 thématiques (la vie du quartier et les équipements publics, les déplacements, travailler et consommer, Charenton-Bercy pour toutes et tous, les espaces verts et la nature). Le premier d’entre eux portera sur les espaces verts et la nature et se déroulera le lundi 04 février 2019 de 19h à 21h30 à l’Espace Toffoli (12, rue Cadran). D’autres ateliers sont d’ores et déjà programmés  lundi 11 mars sur les questions liées aux mobilités et mercredi 03 avril sur la vie du quartier et les équipements publics. La ville prévoit aussi d’impliquer les élèves via des ateliers scolaires et va installer un circuit permanent constitué de balises interactives pour permettre à chacun de faire sa propre marche exploratoire. Est aussi prévu un budget participatif d’opération à partir de 2020.

Saint-Mandé ville prudente

Labellisée ville prudente par l’association Prévention routière, Saint-Mandé a fête la pose de son panneau Ville prudente le 23 janvier dernier. 133 autres communes de France sont labellisées par l’association. «Saint mandé réalise des aménagements de sa voirie routière depuis 2012, avec pour effet la réduction de la vitesse maximale de la plupart des rues à 30km/h, des trottoirs élargis et des installations visant un meilleur partage entre les usagers de la voie publique et notamment les plus fragiles  (enfants, personnes âgées,  personnes handicapées. ..). Par ailleurs, Saint-Mandé réalise depuis plus d’une dizaine d’années des actions de sensibilisation au risque routier à destination des écoles élémentaires et des collégiens dans le cadre des attestations APER et ASSR 1 et 2. De même des actions de sensibilisation sont menées lors des festivités de la ville», indique la municipalité.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi