Immobilier | Val-de-Marne | 12/12/2019
Réagir Par

Au SIMI de Paris, les territoires du Val-de-Marne font cause commune

Au SIMI de Paris, les territoires du Val-de-Marne font cause commune © Fb

Grand Orly Seine Bièvre, Grand Paris Sud Est Avenir et Paris Est Marne et Bois ont décidé cette année de faire maison commune au salon de l’immobilier d’entreprise (SIMI) qui se tient au palais des congrès de Paris jusqu’à ce vendredi. Comme un retour de l’agence de développement du Val-de-Marne.

Jusqu’au printemps 2017, cette agence était en effet chargée de promouvoir le territoire et ses opérations d’aménagement urbain pour attirer des entreprises. Majoritairement financée par le conseil départemental, elle a avait toutefois dû arrêter son activité lorsque la loi NOTRe a retiré la clause de compétence générale aux départements. Depuis, les territoires ont pris la relève sur le développement économique.

Mais dans le monde hyper-compétitif de la promotion immobilière, les emplacements sur les salons sont convoités. Alors, lorsque l’agence du développement du Val-de-Marne a laissé vacant son stand au SIMI, l’un des événements incontournables pour l’industrie immobilière en France, tout a été mis en oeuvre pour ne pas le perdre. «Le Grand Orly Seine Bièvre et l’EPA Orsa ont pris la relève. Cette année, ces derniers sont représentés sur le salon par Grand Paris Aménagement qui dispose de son propre stand. Au cours de ces deux dernières années, nos territoires ont eu le temps de développer leur compétences en matière de développement économique. Le choix a donc été fait pour cette édition 2019 de s’ouvrir aux deux autres territoires pour nous montrer côte-à-côte puisque nous partageons le même département», explique Christelle Schmitt, cheffe de mission au Gand Orly Seine Bièvre.

Ne risquent-ils pas de faire concurrence ? Pour Thierry Deslot, directeur adjoint pour Paris Est Marne et Bois, c’est plutôt la complémentarité qui prime. «Chaque territoire à développé ses propres atouts de façon à se différencier de l’offre des voisins. A Paris Est Marne et Bois par exemple, nous mettons l’accent sur les tiers lieux en développant les espaces de coworking. Nous avons également une politique volontariste en matière d’artisanat».

Le Grand Paris Sud Est Avenir en chiffres

Le GPSEA aménage plus de 60 opérations dont 15 ZAC à vocation économique soit plus de 515 000 mètres carrés. En tout, 300 000 mètres carrés de surface de plancher dédiés à l’activité économique sont en développement. Quarante zones d’activités existantes complètent les opportunités immobilières du territoire.
Exemples d’opérations : Zac de la ballastière nord à Limeil-Brévannes, Zac France télécom à Noiseau, Zac des portes de Sucy II, renouvellement de la Haie Griselle à Boissy-Saint-Léger ou encore le renouveau de Créteil L’Echat.
A lire : A Créteil l’Echat, la tour Arbre de vie de 100 mètres de haut va s’élancer

Le Grand Orly Seine Bièvre en chiffres

Le GOSB est concerné par plus de 70 projets urbains différents soit 2,7 millions de mètres carrés de surface économique programmées dont 2 millions destinés au tertiaire et 700 000 mètres carrés à l’activité. Le GOSB se classe 3e pôle économique de la métropole après Paris et Paris Ouest la Défense avec 50 000 sociétés et établissements, 285 000 emplois, 1,5 millions de mètres carrés de bureaux.
Exemples d’opérations : Campus Grand Parc à Villejuif, Gare des Ardoines à Vitry-sur-Seine, Ivry-Confluences, Villeneuve-Triage, Cité de la Gastronomie à Chevilly-Larue.

Paris Est Marne et Bois en chiffres

PEMB comprend près de 51 600 sociétés et établissements, plus de 143 000 emplois salariés, 38% des entreprises artisanales et 52% des professionnels des métiers d’art du Val-de-Marne. 11 Zac et 2 contrats d’intérêts nationaux sont programmés sur ce territoire
Exemples d’opérations : Ex-VDO, Zac Champigny Simonnettes Nord, Zac Marne Europe, Zac Charenton-Bercy, les studios de Bry.

Pour visiter les territoires au Simi, direction le stand D72 niveau 1

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi