Education | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 08/07
Réagir Par

Bac en Val-de-Marne : incidents de jury et fuites de sujets

Bac en Val-de-Marne : incidents de jury et fuites de sujets
Publicité

Le collectif Bloquons Blanquer, qui regroupe des enseignants qui ont protesté contre les réformes de l’Education nationale en organisant notamment des grèves de surveillance du bac et des rétentions de notes, a recensé quelques 300 incidents de jury en France dont 70 dans l’Académie de Créteil et une vingtaine en Val-de-Marne.

Dans le Val-de-Marne, le collectif indique avoir fait remonter les incidents dans lycées suivants
Cachan – lycée polyvalent : Pas de délibération sur les dossiers incomplets, refus d’entrer les notes annuelles.
Champigny-sur-Marne – Langevin-Wallon : Huit professeurs ont quitté le jury selon le collectif
Champigny-sur-Marne (lycée non précisé) : Motion de soutien au mouvement
Charenton-le-Pont (lycée non précisé) : Motion de soutien au mouvement
Fresnes (lycée non précisé) : un tiers des notes manquantes
Ivry-sur-Seine – Romain Rolland : rétention de notes de la part de deux professeurs
Limeil-Brévannes – Guillaume Budé : manque 100 à 150 notes Refus de siéger pour statuer sur les incalculables. Nouvelle convocation à 13H30 par sms. Entre temps, notes manquantes remplacées par celles du livret par l’administration. Nouveau refus de siéger de la part du jury
Nogent-sur-Marne – Institut Montalembert (privé) 35  dossiers traités sur 381 : pas de délibération sur les dossiers incomplets
Nogent-sur-Marne – non précisé : problème sur les STI2D (4 cas traités sur 300 dossiers)
Saint-Maur-des-Fossés –  Teilhard de Chardin (privé) : Refus de statuer sur les incalculables
Saint-Maur-des-Fossés – Condorcet 90% des dossiers incomplets en raison de manque de notes en philo et en langue
Saint-Maur-des-Fossés – D’Arsonval : altercation entre un proviseur et un examinateur
Sucy-en-Brie – Christophe Colomb : 67 dossiers traités sur 218 (refus de traiter les dossiers incomplets) Refus à l’unanimité de participer au report des notes de livret
Thiais (lycée non précisé) : pas de délibération sur les incalculables
Thiais – Apollinaire : 84 dossiers traités sur 272
Villeneuve-le-Roi (lycée non précisé) : Motion de soutien au mouvement
Villeneuve-Saint-Georges(lycée non précisé) : Motion de soutien au mouvement
Vincennes – La Providence (privé) : quatre enseignants présents se sont mis en grève et ont quitté le jury selon le collectif
Vitry-sur-Seine (lycée non précisé) : Motion de soutien au mouvement

1% des copies concernées

Selon les informations du ministère de l’Education nationale, 1% des notes n’avaient pas été rendues dans les temps, ce qui représente environ 40 000 élèves au niveau national. Les notes seront rendues ce lundi mais les élèves sans notes ont reçu un avis basé sur leur moyenne générale dans la matière, c’est ce qui a occasionné beaucoup de frottements durant les jurys avec des enseignants refusant de statuer sur les dossiers incomplets, parfois à l’unanimité. «Le fait d’avoir quand même rendu les résultats coûte que coûte ce vendredi témoigne du mépris envers les professeurs», commente un enseignant. «Les parents sont excédés. Il y a déjà eu des mouvements toute l’année puis la grève de surveillance puis la grève du jury! Avec ce qu’ils viennent de vivre, ils sont désormais favorables au contrôle continu.  Comment oser dire du reste que les notes de contrôle continu n’ont pas de valeur ? Cela veut-il dire que les profs notent à la tête du client», réagit Myriam Menez, présidente de la Peep 94, rappelant que le contrôle continu est déjà en place dans les voies technologiques et professionnelles. «Beaucoup de familles ont demandé leur copie et n’ont pas encore réussi à les obtenir. Un certain nombre ont l’intention d’aller en justice. Il y a beaucoup d’incompréhension sur le terrain, aussi bien de la part des familles que des enseignants et des chefs d’établissement. Nous sommes en train de préparer un kit juridique pour les familles», témoigne de son côté Nageate Belhacem, présidente de la FCPE 94, qui regrette le bras de fer du ministre de l’Education nationale avec les enseignants pour donner absolument les notes. Au rectorat de Créteil, on rappelle que donner les résultats en temps et en heure constituait un enjeu important pour les élèves dans le cadre notamment de la procédure Parcoursup.

77% des élèves ont été reçus sans rattrapage

Au niveau national, 723 200 candidats ont tenté le bac cette année, dont 54 % en séries générales, 21 % en séries technologiques et 25 % en voie professionnelle. Au total, 561 900 candidats ont été reçus sans rattrapage, soit 77,7 %, en baisse de 1,1 point par rapport à celui de juin 2018. 57 400 candidats sont ajournés (7,9 %), soit 0,5 point de plus qu’en juin 2018. 103 800 candidats devraient passer le rattrapage à partir du 8 juillet (14,4 %), en augmentation de 0,6 point. La loi pour la confiance dans l’école, qui a déclenché le mouvement de protestation, a pour sa part été promulguée jeudi 4 juillet.

 

 

Fuites du bac : mises en examen au lycée Ozar-Hatorah de Créteil

Un surveillant du lycée Ozar-Hatorah de Créteil, sa compagne et deux élèves, ont été mis en examen la semaine dernière suite à des fuites de sujet.

A lire aussi 

Les épreuves du bac se sont déroulées presque normalement en Val-de-Marne

Bac en Val-de-Marne : manifs, grèves et convocations massives des profs

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Un commentaire pour Bac en Val-de-Marne : incidents de jury et fuites de sujets
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi