Grève | Accueil Val de Marne (94) Boissy-Saint-Léger | 27/11
Réagir Par

Boissy-Saint-Léger: grève et manif des agents ce jeudi

Boissy-Saint-Léger: grève et manif des agents ce jeudi
Publicité

Les agents de la ville de Boissy-Saint-Léger ont prévu de faire grève ce jeudi 28 novembre avec rassemblement devant la mairie. Explications et réaction du maire.

« Ras le bol général, manque de personnel, non remplacement des agents, dégradation des conditions de travail, incohérence des organisations de travail, mise en danger physique et moral des agents, renouvellements incessants des CDD et des agents horaires », telle est la liste des griefs émise par les agents qui indiquent être soutenus par la FSU. Ces derniers réclament aussi une augmentation du régime indemnitaire et une augmentation des primes.

Depuis le préavis de grève, les agents ont été reçus deux fois en mairie, mais les discussions n’ont pas abouti. « Au total, nous avons eu 7 heures d’échange dans un un climat de respect mutuel », indique le maire PS Régis Charbonnier qui reconnaît un problème endémique de présence des agents dans les crèches, au centre de loisirs et durant les temps de cantine, lié aux arrêts maladie, aux formations ou encore aux RTT. « Nous nous étions engagés à recruter 6 volants qui sont désormais opérationnels mais ces derniers ont finalement remplacé des absences de long terme. Nous avons également 22 Atsem sur 23 classes de maternelle et la 23ème dispose d’un service civique. Cette fois, j’ai proposé de créer 10 postes supplémentaires, dont 6 agents volants pour les pauses méridiennes dans les écoles, et 3 pour l’entretien. Le 10ème poste permettra de disposer d’un 23ème Atsem lorsque le service civique sera terminé. Nous avons également proposé le renforcement des moyens matériels informatiques et téléphoniques », détaille l’élu qui rassure aussi sur la prime de Noël, dont des bruits ont couru qu’elle aurait été supprimée cette année. « J’ai aussi annoncé que la participation de la ville à la mutuelle des agents passerait de 21 à 25 euros par mois et nous sommes prêts à engager les négociations pour participer à la prévoyance. Le seul sujet dont nous souhaitons discuter après les municipales est la revalorisation du régime indemnitaire qui représente un plus gros chantier qui passe par un travail de fond et de concertation », poursuit l’élu. Des engagements qui ont été consignés par écrit.

« 3 volants supplémentaires pour l’entretien, cela ne suffit pas au vu du nombre d’écoles, il en faudrait au moins 5 ou 6 », réagit une agente d’entretien qui confie parfois se retrouver seule à démarrer son ménage à l’école au petit matin (6h30). « Dans ce cas, j’ai juste le temps de balayer. On me dit que cela n’est pas grave si tout n’est pas fait à fond mais cela n’est pas comme cela que je travaille! » La même agente exige également plus de « respect » du personnel. « On nous envoie désormais un simple texto pour nous dire d’aller ici ou là pour travailler! »

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Un commentaire pour Boissy-Saint-Léger: grève et manif des agents ce jeudi
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi