Politique locale | Villejuif | 08/02
Réagir Par

Un programme immobilier remplacera la Bourse du Travail de Villejuif

Publicité

Depuis quatre ans, la question de la Bourse du travail oppose la municipalité de Villejuif et les syndicats. Ce vendredi, le Conseil municipal doit voter la cession de la parcelle à un promoteur immobilier moyennant un million d'euros.

Faute de projet suffisamment avancé, la mairie de Villejuif qui réclamait l’expulsion en urgence de la bourse du Travail, avait été déboutée par le tribunal administratif de Melun, le 31 mai dernier. Entre temps, des promoteurs ont fait des offres pour acquérir cette propriété de 1044 mètres carrés, et après examen des différentes propositions, la municipalité a choisi d’accepter l’offre à un million d’euros (hors taxe) de la société Verrechia, spécialisée dans les programmes immobiliers haut de gamme. Ce n’est pas un hasard si la mairie a choisi de faire construire une résidence de grand standing rue Jean Jaurès. « Franck Le Bohellec l’a déjà dit à de nombreuses reprises, cette artère très proche du centre-ville à vocation à monter en gamme, d’où l’importance accordée à la qualité du projet qui, une fois élaboré, sera présenté aux habitants du quartier », explique le cabinet du maire. Ce vaste ensemble immobilier d’une surface de plancher de 5400 mètres carrés devrait se composer de logements dont une partie en locatif social, de commerce et d’équipements d’intérêt général (crèche en rez-de-chaussée avec espaces de jeux extérieurs donnant sur le jardin à l’arrière de la maison). La contrepartie, un million d’euros, viendra abonder les finances de la ville.

Le Conseil municipal doit délibérer pour valider le principe de la désaffectation et le déclassement du domaine public communal de la propriété en vue de son classement dans le domaine privé communal et de la finalisation de la cession de cette propriété au profit de Verrechia après validation des conditions financières de vente par les services de France Domaine.

L’union locale de la CGT, qui se bat avec toutes les organisations syndicales logées à la bourse du Travail et l’opposition municipale contre leur expulsion et la vente de la propriété, appelle à manifester ce vendredi dès 18h30. « Nous avons eu des décisions de Justice favorable sur ce dossier mais encore une fois le maire s’assoit dessus en mettant ça à l’ordre du jour. Il se croit tout permis mais nous avons prouvé à de multiples reprises que nous étions nous aussi très obstinés », réagit Benjamin Amar.

La mairie de Villejuif qui avait fait appel de la décision du tribunal administratif de Melun va désormais pouvoir justifier le caractère urgent de l’expulsion de la bourse du Travail qu’elle réclame depuis de longs mois, jeudi prochain devant le conseil d’État.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

5 commentaires pour Un programme immobilier remplacera la Bourse du Travail de Villejuif
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi