Médias | Val de Marne | 25/10/2019
Réagir Par

Boycott d’Eric Zemmour : la CGT du Val-de-Marne renonce à Cnews

Boycott d’Eric Zemmour : la CGT du Val-de-Marne renonce à Cnews

En réaction au retour du polémiste Eric Zemmour sur Cnews, de nombreuses personnalités ont décidé de boycotter la chaîne d’information en continu. La CGT du Val-de-Marne régulièrement représentée dans les émissions de débat par Benjamin Amar, se joint à la mobilisation.

Lorsqu’il n’est pas en tête de cortège syndical à haranguer les manifestants au mégaphone, Benjamin Amar représente la CGT du Val-de-Marne sur les plateaux de télévision. Cette semaine encore, c’est lui qui est intervenu sur les émissions de débat de la chaîne d’information en continu Cnews pour défendre le droit de retrait des cheminots de la SNCF ou intervenir sur le port du voile.

«Notre union syndicale est connue pour être présente médiatiquement pour défendre avec pugnacité les intérêts de ceux qui vivent de leur travail et de leur salaire face à l’offensive antisociale du Capital, faire vivre les propositions et les combats de la CGT, même au sein des médias appartenant à des milliardaires, au milieu des représentants de l’ordre ultra-libéral, souvent en surnombre. (…) Cette bataille idéologique et médiatique, éreintante par ailleurs est essentielle et fait partie intégrante de la construction d’un rapport de force. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle fait l’objet d’un large consensus au sein de notre organisation val-de-marnaise et qu’elle rencontre la sympathie de tant de syndiqués et de travailleurs qui apprécient de nous voir tenir la dragée haute au camp d’en face», motive la CGT du Val-de-Marne.

Pourtant, le bureau de l’union syndicale a décidé, ce mercredi, de renoncer à sa présence sur les plateaux de Cnews pour protester contre le retour comme chroniqueur d’Eric Zemmour, condamné pour incitation à la haine. Cette décision s’ajoute aux décisions de plusieurs personnalités de boycotter la chaîne de télévision jusqu’à l’éviction du polémiste. Dès lundi, la direction générale de la CGT avait pris la décision de ne plus participer aux émissions de Cnews. «S’il était évident pour nous que l’arrivée de ce xénophobe était scandaleuse, car elle révélait l’expression d’une banalisation et d’une libération de la parole raciste auprès de l’opinion publique, il va sans dire que le vote unanime, le 17 octobre par les élus du CSE du groupe Canal, représentant l’ensemble des salariés, d’une motion exigeant de voir l’individu en question quitter la chaîne de façon immédiate et complète, a accéléré notre réaction. En tant que syndicalistes, nous ne saurions manquer à notre devoir de solidarité vis-à-vis de la mobilisation des travailleurs, encore plus lorsqu’il s’agit de lutter contre la peste des idées racistes», explique la CGT du Val-de-Marne.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
3 commentaires pour Boycott d’Eric Zemmour : la CGT du Val-de-Marne renonce à Cnews
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi