Environnement | Accueil Val de Marne (94) Champigny-sur-Marne | 14/10
Réagir Par

Champigny sur Marne : les collégiens de Willy Ronis s’engagent pour le climat

Champigny sur Marne : les collégiens de Willy Ronis s’engagent pour le climat
Publicité

« J’ai envie d’aider surtout depuis que notre planète meurt », défend Candido, élève ambassadeur de l’environnement. « Si je pouvais participer aux manifestations le vendredi évidemment j’irai, mais ma mère ne veut pas », déplore l’élève de quatrième.

En attendant, Candido est venu passer le témoin auprès des élèves de cinquième, leur présentant les ateliers environnementaux auxquels il a participé l’année passée. Au total, 6,7 tonnes de papiers ont été récupérés par les éco-délégués du collège et les écoliers du secteur l’année dernière. Une conférence organisée à l’occasion de la Semaine sur le climat.

« Transmettre l’engagement environnemental aux élèves »

L’établissement engagé environnementalement est labellisé Eco-Ecole depuis 2017. Lancé en 2005 en France, ce label international vise à mobiliser les élèves sur des enjeux contemporains pour mieux comprendre le monde qui les entoure.

« Cela s’est fait naturellement. Les élèves s’investissent et sont même venus sur leur temps libre un mercredi après-midi pour pour participer à l’opération de nettoyage des bords de Marne. Ils relaient aussi ce qu’ils apprennent à leurs parents », explique Nadia Otsmane, référente éducation au développement durable et enseignante de français.

 

 

Cette année, l’établissement envisage de nouveaux projets environnementaux. Parmi les pistes en réflexion : l’installation d’une ruche dans le collège, l’instauration d’un système anti gaspillage à la cantine, la création d’oeuvres d’art à partir des déchets plastiques… Cela a déjà été fait par des adultes dans la ville de Fontenay-Sous-Bois et cette fois, ce-sont les élèves qui seront à l’oeuvre,épaulés par une artiste. Leur travail sera exposé sur le rond-point du Colonel Grancey à Champigny-sur-Marne.

Une motivation variable d’un élève à l’autre

Pour Théo en classe de 4ème, c’est d’abord dans sa famille, adepte du tri des déchets, qu’il s’est intéressé à la cause environnementale. Ambassadeur environnement de sa classe, il dit « vouloir aider la planète ». Lucie, également en 4ème s’est prise au jeu dès le CM1. « C’est à la maison, en regardant des reportages aux informations que le sujet m’a interpellée. Maintenant je veux être active et de faire des choses pour aider la planète » motive la jeune ambassadrice.

Trois passionnés qui ont parfois du mal à motiver les troupes pour nettoyer la cour des déchets qui jonchent le sol, regrette Lucie. Pour aller plus vite, Théo voudrait encore plus d’ateliers pour sensibiliser encore plus. « Tous les élèves ne sont pas motivés par le climat au même niveau, mais nous, on sème la graine, et si elle germe maintenant ou dans le futur c’est tant mieux », pointe Nadia Otsmane.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi