Publicité
Publicité : Ordival 94
Sécurité | Chevilly-Larue | 21/06
Réagir Par

Chevilly-Larue fait évoluer ses ASVP vers une police municipale

Chevilly-Larue fait évoluer ses ASVP vers une police municipale © Villeneuve-le-Roi
Publicité

Chevilly-Larue a voté ce jeudi soir en Conseil municipal la création d’une police municipale qui devrait être opérationnelle à partir de septembre. 

«Nous sommes passés de plus de 400 policiers nationaux dans les années 1990 à moins de 160 aujourd’hui dans notre circonscription de police, lors des derniers CLSPD (Conseil local de sécurité et prévention de la délinquance), la sous-préfète nous a clairement fait savoir qu’il n’y aurait plus d’agents supplémentaires pour la sécurité du quotidien. Le dispositif de PSQ ne s’adresse qu’à quelques quartiers», motive la maire PCF, Stéphanie Daumin. C’est dans ce contexte, après avoir mis en place une mission d’évaluation et de préconisations en matière de tranquillité et de sécurité publique, que la ville a décidé de faire évoluer une partie de son équipe d’ASVP (agents de surveillance de la voie publique) en police municipale. Sur les dix ASVP, cinq vont devenir des policiers municipaux. La ville a également lancé le recrutement d’un chef de police municipale qui devrait prendre ses fonctions cet été. «Le fait de passer en statut de policier municipal permettra aux ASVP de pouvoir effectuer d’autres actions, comme par exemple intervenir sur des véhicules en circulation, qui prennent des rues à contre-sens ou autre», explique la maire. Les missions de cette police resteront en revanche celle d’îlotiers. Il s’agit d’être dans l’esprit de l’ancienne police de proximité supprimée dans les années 2000 détaille la maire. La ville prévoit d’investir dans un deuxième, en plus du premier des ASVP. La nouvelle police municipale prendra ses quartiers dans la maison qui accueille actuellement les ASVP et travaillera en collaboration avec la police nationale.  La ville dispose également de 90 caméras de vidéosurveillance aux abords des équipements publics.

L’opposition raille une décision qu’elle estime tardive

Du côté de l’opposition, les communiqués ont fusé. A droite, Liliane Potchoveny a regretté que la ville ne dispose pas de centre de supervision urbain pour gérer les caméras, et estimé que le nombre de policiers proposé n’était pas suffisant. «Alors que nos voisins ont jusqu’à 18 policiers sur le terrain et 5 agents administratifs ! (l’Hay) et que Thiais a 29 agents municipaux dédiés à la sécurité. Il est en effet préconisé un ratio d’efficacité d’1 policier pour 1000 h, soit 19 pour Chevilly-Larue.» L’élue regrette également que la police ne soit pas armée. «Que dire du budget alloué à ce poste en 2019 de 574000€ selon document remis, alors qu’il devrait être du double aux fins d’efficacité et lorsque l’on sait que la Région et l’état prennent en charge une grosse partie des investissements nécessaires», déplore encore l’élue dont le groupe indique malgré tout être sensible à cette évolution. La candidate Susan Canelas-Drezet a également dénoncé une «décision en demi-teinte» et rappelé l’augmentation de la délinquance. Conseiller d’opposition ex-PS, Yacine Ladjici a pour sa part dénoncé un revirement  «coup de com» à la veille des municipales.  «Notre groupe a subi durant cette mandature municipale, les pires attaques et les pires stigmatisations de la part de la majorité dès que nous formulions la proposition de créer une police municipale. Cette annonce révèle en réalité le manque d’anticipation de la maire et l’incohérence de son action municipale», tacle l’élu en détaillant les chiffres de l’augmentation des cambriolages et autres vols.

«Nous avons pris le temps d’analyser la situation avec toutes les parties prenantes. Sinon, on nous aurait reproché de prendre des décisions sans concertation, réagit la maire. Concernant l’effectif, la moyenne constatée des villes de France est 4,5 agents pour 10 000 habitants, nous sommes donc largement au-dessus de la moyenne, même si l’on peut toujours faire de la surenchère.»

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

12 commentaires pour Chevilly-Larue fait évoluer ses ASVP vers une police municipale
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi