Publicité
Publicité : WELCOME 94 - l'évènement 2019 pour les entrepreneurs du Val-de-Marne
Transports | Villiers-sur-Marne | 04/07
Réagir Par

Colère du territoire après le rabotage d’une subvention MGP pour la gare Bry-Villiers-Champigny

Colère du territoire après le rabotage d’une subvention MGP pour la gare Bry-Villiers-Champigny © richez
Publicité

Déclarée d’utilité publique depuis fin 2018, la gare d’interconnexion RER E – 15 Sud Grand Paris Express doit entamer sa dernière phase d’études approfondies avant mise en chantier. Une étape à 17,1 millions d’euros financée dans la douleur, comme les précédentes, sur fond de guéguerre entre strates du Grand Paris.

Dernière irritation en date, celle suscitée par la Métropole du Grand Paris, qui, après avoir voté une participation de 5 millions d’euros, a fait savoir que celle-ci serait finalement réduite à 3 millions d’euros, s’alignant ainsi sur la participation du Conseil régional, également de 3 millions d’euros. De quoi agacer le territoire Paris Est Marne et Bois, hôte de la future station, lequel avait également voté une subvention de 1,33 million d’euros quelques semaines avant la métropole.

«Nous avons été très surpris de recevoir un appel du cabinet du préfet de Région nous informant de votre décision de réduire de 5 à 3 millions d’euros la contribution de la Métropole du Grand Paris à ces études. A notre connaissance, ni le bureau de la Métropole du Grand Paris, ni le Président de sa commission des finances Gilles Carrez, n’ont été consultés sur cette question qui revêt une importance stratégique pour le développement de l’Est Parisien. Cette future gare est indispensable à l’amélioration des mobilités métropolitaines ainsi qu’aux conditions de transports de milliers de Franciliens. Nous souhaitons vous demander par conséquent de bien vouloir nous rassurer rapidement. Nous ne doutons pas un seul instant que le vote des conseillers métropolitains sera respecté !» ont interpellé en choeur les maires des treize villes du territoire dans un courrier au président de la MGP, Patrick Ollier.

Au-delà des 3 millions d’euros du Conseil régional, des 3 millions de la Métropole du Grand Paris et du 1,33 million du territoire, les deux Conseils départementaux de Seine-et-Marne et du Val-de-Marne prévoient également de mettre au pot bien que cela ne soit plus dans leurs compétences, à raison de 670 000 pour le CD94 et 1,33 million pour le CD77,  soit au total 10 millions d’euros de la part des collectivités locales. L’autre moitié se répartit entre Etat (2 millions €), et SGP (5,1 millions €).

A lire aussi :

https://94.citoyens.com/2019/le-fonds-interdepartemental-met-71-millions-pour-pousser-le-t1-jusque-val-de-fontenay,21-03-2019.html

https://94.citoyens.com/2018/dup-bry-villiers-champigny,19-12-2018.html

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi